• Le Droit > 
  • Arts 
  • > Un Franco vert, blanc et métissé 

Un Franco vert, blanc et métissé

La présidente du Festival franco-ontarien, Josée Vaillancourt, le... (Patrick Woodbury)

Agrandir

La présidente du Festival franco-ontarien, Josée Vaillancourt, le représentant de Banque nationale et commanditaire du festival, Dany El Salibi, la chanteuse Céleste Lévis, le directeur artistique Laurent Vandeputte et le rappeur Christian Djohossou, alias Le R, ont dévoilé, hier, la programmation du 40e Franco. - PATRICK WOODBURY, LeDroit

Patrick Woodbury

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Parvenu à sa 40e édition, le Festival franco-ontarien affichera fièrement le vert et le blanc qui composent le drapeau franco, mais la programmation profitera de cet anniversaire pour y ajouter les touches de brun et de noir.

Une palette élargie afin de refléter la couleur de peau des communautés issues de l'immigration. Car si les Néofrancos ont bel et bien basané le profil démographique de l'Ontario, ils n'ont en rien dilué la « fierté » franco, qu'ils brandissent avec la même énergie que les générations précédentes, ont souligné hier la présidente du festival, Josée Vaillancourt, et son directeur de la programmation, Laurent Vandeputte, au moment de dévoiler les noms des invités attendus au parc Major entre le 11 et le 13 juin.

On y célébrera donc la francophonie sous toutes ses coutures. Incluant celle du Manitoba et de la Louisiane, en compagnie de Daniel Lavoie puis de Zachary Richard, qui viendront clôturer les festivités, samedi 13.

Certes, le festival commémorera son propre passé. Notamment à travers le spectacle d'ouverture de jeudi, intitulé Les 400 coups du Franco. Un show résolument festif par lequel les Porn Flakes - entourés d'Éric Lapointe et Céleste Lévis, Loco Locass, Jean-François Breau et l'Acadien Joseph Edgar - revisiteront les grands succès entendus au festival.

400 ans métissés

La programmation ne manquera pas de célébrer les 400 ans de présence francophone en Ontario, sonnés par l'arrivée de Samuel de Champlain.

Mais elle entend du même souffle adresser un clin d'oeil aux communautés ethnoculturelles, « nos pairs venus d'Afrique et des Antilles », a souligné M. Vandeputte, en évoquant Mathieu Da Costa, qui fut un des bras droit de Champlain. Explorateur et interprète auprès des communautés autochtones, il fut aussi le tout premier Noir à laisser une trace écrite en Amérique.

C'est donc ce métis afro-portugais qu'honorera aussi, samedi, le Grand pique-nique de la francophonie, qui réunira les Ottaviens Abel Maxwell, Wolanyo, Big Balade et Hey, Wow, mais aussi les tambours du Burundi, le Québécois Jjanice + et le Brésilien Rômmel Ribeiro, à l'occasion d'un spectacle mis sur pied par le rappeur Le R.

« C'est très intéressant d'aborder ça sous cet angle, parce que, quelque part, c'est aussi un petit travail de sensibilisation [à la] contribution de taille de Da Costa », de préciser l'Ottavien Christian Djohossou, alias Le R. Ce spectacle « est un pont entre ceux qui et sont d'ici et ceux qui sont, depuis, venus d'ailleurs.

Et c'est important de ne pas rester dans le passé. De montrer quel a été le fruit de cette intégration 400 ans après. De donner un aperçu de ce qui se fait de mieux, aujourd'hui, en terme de brassage culturel. »

Vendredi, à 18 h 15, le duo folktronica Swing ouvrira le bal avec un zeste de Folie, avant de passer le micro au Paysagiste (le Sudburois Dayv Poulin) et sa complice Andréa Lindsay, qui réchaufferont les planches pour le groupe Kaïn, dont l'arrivée est prévue pour 21 h.

« Toutes les générations de festivaliers seront comblées », a assuré M. Vandeputte.

Parmi les autres prestations attendues, mentionnons les quatre finalistes de la vitrine Rond Point (ex-Ontario Pop), jeudi après-midi ; le rappeur D-Track et la rockeuse Mélissa Ouimet prendront le relais en soirée. La matinée du samedi s'adresse au jeune public, avec Jojo et les animaux musiciens ainsi qu'un spectacle des Petites tounes ; le pionnier du rap sénégalais Didier Awadi montera sur scène à 16 h, dans la foulée du Pique-nique.

L'animatrice d'Unique FM Véronique Soucy agira à titre de maîtresse de cérémonie, tout au long des trois jours. La troupe Improtéine assurera les intermèdes.

Le Conseil des écoles catholiques du Centre Est (CECCE) s'associe pour une troisième année consécutive au Franco à travers Culture en fête. Les jeunes du Conseil des écoles publiques de l'Est de l'Ontario (CÉPEO) présenteront aussi des spectacles.

Comme chaque année, de nombreuses activités, concours et expositions agrémenteront le Franco. Parmi les nouveautés, Le voyage à remonter dans le temps, un tunnel où résonneront les voix des conteurs du Réseau du patrimoine franco-ontarien.

Détails : www.franco.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer