• Le Droit > 
  • Arts 
  • > Des routards et une relève au MIFO 

Des routards et une relève au MIFO

Le directeur artistique du MIFO, Patrick Bourbonnais, a...

Agrandir

Le directeur artistique du MIFO, Patrick Bourbonnais, a présenté sa programmation, mercredi, en compagnie de quelques artistes dont Dominic Paquet, Kristine St-Pierre, Jerome Couture et Simon Poirier Lachance. Sylvie Anne Groulx, du MIFO, apparaît également sur la photo.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

À titre d'avant-goût à ce qui attend les abonnés du MIFO, le Centre des arts Shenkman a accueilli mercredi soir un cocktail de musique et d'humour composé de Jérôme Couture, du duo Swing, de Dominic Paquet et de Jérémy Demay.

La chansonnière ottavienne Kristine St-Pierre accueillait quant à elle les spectateurs dans le foyer du complexe d'Orléans, juste avant ce spectacle destiné à lancer la programmation de la nouvelle saison du Mouvement d'implication francophone d'Orléans (MIFO).

Marc Dupré (19 septembre), Gregory Charles (20 et 21 octobre), Jérôme Couture (4 décembre), Patrick Norman (25 février 2016) et Louis-Jean Cormier (12 mars), monteront notamment sur la grande scène.

Les humoristes André Sauvé (11 septembre), Jérémy Demay (16 octobre), Philippe Bond (14 novembre, en supplémentaire), Dominic Paquet (5 février), Cathy Gauthier (4 mars) et Boucar Diouf (22 et 23 avril) viendront également y présenter leur plus récent spectacle.

Accompagner le talent

Mais le directeur artistique, Patrick Bourbonnais, prend très au sérieux son « rôle d'accompagnateur » en ce qui concerne les artistes franco-ontariens, qu'ils soient émergents ou en plein essor.

Aussi, s'applique-t-il non seulement à bien les représenter au sein de sa programmation, mais aussi à les « accompagner dans leur cheminement artistique ».

Ainsi, si Damien Robitaille (20 novembre) et Swing (17 décembre) auront droit au traitement des vedettes (la salle Harold-Shenkman), deux des artistes de la région programmés l'an passé dans l'intimité du Café de Joël, à Rockland, héritent cette saison du Théâtre Richcraft, de taille intermédiaire : il s'agit de l'énergique Mélissa Ouimet (21 janvier), qui est « sur le seuil d'exploser », et de la « bête de scène » Yao (13 février). « Ils sont vraiment prêts et on est fiers de leur donner plus de moyens pour qu'ils s'expriment » devant un plus large public, se réjouit M. Bourbonnais.

Son équipe a logiquement reconduit le partenariat avec le café de Joël, qui hébergera huit nouveaux artistes de la relève. Pour le volet chanson, les heureux élus sont Kristine St-Pierre (4 septembre), Cindy Bédard (2 octobre), Éric Dubeau (11 décembre) et Mélanie Brûlé (11 mars 2016). Auxquels se greffe un volet humour, en compagnie de Katherine Levac, (15 mai ; « Page Beaulieu » sera entourée de l'imitateur Maxime Carrière et de 'l'absurdateur' Éric Trottier), puis de Julien Tremblay (13 novembre), Alex Roy (29 janvier) et Pierre-Luc Pomerleau (19 février).

La moitié des 31 spectacles présentés au centre des arts sont à saveur humoristique, note M. Bourbonnais.

Cinq productions théâtrales « divertissantes » : Maudite job ! (25 septembre), Ma première fois (27 novembre), Adieu je reste ! (8 et 9 janvier), comédie mettant en vedette Pierrette Robitaille et Anne Casabonne, le très attendu Intouchables (12 et 13 avril) monté par le Rideau Vert, avec Antoine Bertrand et Luc Guérin, et de Ladie's Night de Denis Bouchard, strip-teases masculins que le MIFO tentait d'obtenir depuis des années.

Les jeunes auront le choix entre magie, avec Éric Leclerc, alias Mystéric (3 octobre), chansons, avec Ariane Gauthier, alias Ari Cui Cui (12 décembre), et conte loufoque, avec Le drôle de petit chaperon rouge (17 mars).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer