• Le Droit > 
  • Arts 
  • > La Voix: Johanne Lefebvre remporte son duel 

La Voix: Johanne Lefebvre remporte son duel

Les deux femmes ont offert une solide performance... (Photo Marie-Ève Lambert)

Agrandir

Les deux femmes ont offert une solide performance et ont démontré toute l'étendue de leur talent, la puissance de leur voix et leur expérience de vie, si bien que tout le monde a eu beaucoup de misère à départager la gagnante.

Photo Marie-Ève Lambert

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Lambert
Marie-Ève Lambert
La Voix de l'Est

(EAST FARNHAM) Johanne Lefebvre, d'East Farnham, a causé toute une surprise en remportant son duel contre l'expérimentée Sylvie Desgroseilliers hier soir à La Voix.

Les deux «divas d'Éric» se sont affrontées dans le «duel de l'expérience» - le dernier de la soirée - sur la chanson Je ne suis qu'une chanson, de Ginette Reno.

Les deux femmes ont offert une solide performance et ont démontré toute l'étendue de leur talent, la puissance de leur voix et leur expérience de vie, si bien que tout le monde a eu beaucoup de misère à départager la gagnante. Leur coach Éric Lapointe s'est même dit «intimidé».

Au terme d'une consultation déchirante avec sa mentor Lynda Lemay, qui en avait les larmes aux yeux et «le coeur fendu en deux», le rockeur a préféré - peut-être pour «l'effet surprise» - la chanteuse d'East Farnham.

Sur scène suite à l'annonce de sa victoire, Johanne Lefebvre a souligné à Sylvie Desgroseilliers que cette sublime chanson de Ginette Reno qu'elles venaient d'interpréter «était belle parce que c'était avec toi».

Avant le jour J, la femme de 45 ans avait confié à Éric et sa mentor Lynda sentir un petit stress de plus à l'idée d'affronter une chanteuse avec autant d'expérience comme Sylvie Desgroseilliers, mais elle se disait tout de même confiante.

Pas de vol

On aurait pu s'attendre à ce qu'un autre coach vole la candidate à la voix soul, en l'occurrence Isabelle Boulay, puisque Pierre Lapointe et Marc Dupré n'ont plus droit d'utiliser ce droit, mais non.

Il faut dire que la chanteuse avait eu un penchant pour la «sobriété chez Johanne» dans ses commentaires post-duel. Duel qu'elle avait d'ailleurs qualifié de titanesque.

Marc Dupré avait pour sa part conféré «un petit avantage à Sylvie», tandis que Pierre Lapointe a déclaré match nul, soulignant «deux grandes présences et deux grandes voix».

Émotives

En répétition, les deux candidates se sont montrées extrêmement émotives face à cette grande chanson qu'est Je ne suis qu'une chanson.

Elles ont toutes deux eu quelques sanglots coincés dans la gorge, les empêchant de bien chanter à quelques reprises. «C'est ma vie qui est écrite dans ce texte-là», a notamment mentionné Johanne Lefebvre.

Celle-ci a également affirmé en studio: «C'est trop une belle chanson, je ne sais pas si on va réussir à lui rendre hommage.»

Force est d'admettre qu'elles y sont parvenues à merveille!

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer