Une 10e édition qui «fesse»

Brad Delson et Mike Shinoda de Linkin Park.... (Photo: Reuters)

Agrandir

Brad Delson et Mike Shinoda de Linkin Park.

Photo: Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Rockfest Petite-Nation frappe encore un grand coup côté programmation. System of a Down et Linkin Park seront les têtes d'affiche du festival, qui aura lieu du 18 au 21 juin, à la marina de Montebello.

Les organisateurs ont dévoilé hier la programmation complète en vue de la dixième mouture de l'événement qui mettra en vedette plus de 100 formations ayant pour mission de ravir les amateurs de musique lourde et rapide.

Comme l'an dernier, c'est un tandem californien qui clôturera les deux journées principales du week-end. Linkin Park et son bagage de nu-metal alternatif se chargera de fermer les livres lors de la soirée du vendredi. Serj Tankian et ses compatriotes de System of a Down, qui amorceront ce printemps leur tournée Wake Up The Souls visant à commémorer le 100e anniversaire du génocide arménien, boucleront la boucle de la portion musicale, le samedi.

Après le vif succès récolté l'an dernier avec Cypress Hill, le Rockfest récidive en amenant en sol montebellois une autre figure de proue du hip-hop, le flamboyant Snoop Dogg.

Nouveau concept pour certains groupes qui n'en seront pas à leur premier passage à Montebello: The Offspring interprétera intégralement son album Americana, paru en 1998. Deftones fera de même avec Around the Fur, alors que Rancid déballera And Out Come The Wolves jusqu'à la dernière note.

«Ça se fait dans d'autres festivals dans le monde et on voulait faire quelque chose de différent pour ne pas que ça se répète vu qu'ils étaient déjà venus. [...] Nous avons proposé des choix, mais je voulais des albums classiques pour que les gens tripent», explique le président et fondateur du Rockfest, Alex Martel, à propos de cette formule.

Punk, métal et humour

À ces gros canons se joindront Slayer, Rob Zombie, Bad Religion, The Pixies, Sublime with Rome, Thrice, Flogging Molly, Gogol Bordello, Coheed and Cambria, Story of the Year, Satanic Surfers, Tenacious D, Fear Factory, The Melvins, Refused, Goldfinger, Raised Fist, Ministry, Descendents et Propagandhi. Ces derniers auront d'ailleurs le mandat d'entamer le festival le 18 juin, en lever de rideau, lors d'une soirée spéciale d'ouverture.

Plusieurs artistes québécois seront également de la partie. Les Cowboys Fringants en seront à un premier arrêt à Montebello. Ce sera moment de retrouvailles pour Banlieue Rouge, Groovy Aardvark, Subb, Penelope et Capitaine Révolte, notamment.

Un volet humour fera aussi son apparition lors de la fin de semaine. Tom Green et Steve-O - bien connu pour son rôle dans Jackass - seront sur place, tout comme Mike Ward.

Alex Martel ne mâche pas ses mots pour décrire la combinaison d'artistes attendue pour ce spécial «10e anniversaire». Il y en aura pour tous les goûts, assure-t-il. «Jusqu'à maintenant, c'est notre meilleure programmation. La plus impressionnante et la plus diversifiée autant du point de vue musical que des différents ajouts», indique celui qui s'est entouré de Tim Armstrong et Fat Mike, leaders respectifs de Rancid et NOFX, pour concocter l'impressionnante brochette d'invités.

Les bracelets sont en vente sur le site web du Rockfest où il est possible également de consulter la programmation complète. Les organisateurs prévoient annoncer en mars de nouvelles mesures logistiques, dont certaines concernant le stationnement, le transport et le camping.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer