• Le Droit > 
  • Arts 
  • > Le festival Megaphono lève le son 

Le festival Megaphono lève le son

La musique francophone et anglophone de quelques 40 artistes, surtout locaux,... (Courtoisie)

Agrandir

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La musique francophone et anglophone de quelques 40 artistes, surtout locaux, et d'ailleurs résonnera au cours des 48 prochaines heures à Ottawa.

Bon nombre de musiciens et interprètes ont participé mardi au lancement officiel de la première édition du Megaphono, un festival de musique bilingue vouant à donner un peu de visibilité aux créateurs moins connus de la capitale nationale.

«Nous voulons mettre en valeur nos artistes et les aider à faire une carrière en musique», résume Jon Bartlett, porte-parole du rendez-vous musical et propriétaire de la maison de disques ottavienne, Kelp Records.

Présente pour  le lancement, la directrice générale de l'Association des professionnels de la chanson et de la musique, Natalie Bernardin, a rappelé qu'Ottawa constitue «le bassin le plus important de musique francophone hors Québec».

D'ailleurs, 75% de ces quelque 160 membres sont de la grande région de la capitale nationale et de l'Est ontarien, a-t-elle rappelé.

Le public pourra assister à «trois jours intenses d'aventure musicale» au sein de plusieurs sites connus et moins connus d'Ottawa. 

Parmi les sites choisis, le Diefenbunker accueillera des artistes.  Toute la programmation est disponible sur le Web.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer