• Le Droit > 
  • Arts 
  • > Le Rockfest restera à Montebello 

Le Rockfest restera à Montebello

La dernière édition du Rockfest a attiré plus... (Étienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

La dernière édition du Rockfest a attiré plus de 200000 festivaliers à la marina de Montebello.

Étienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Montebello sera l'hôte du Rockfest au moins jusqu'en 2019. Après plusieurs mois de négociations, la municipalité et l'organisation du festival viennent tout juste de conclure une entente de partenariat d'une durée de cinq ans, a appris LeDroit.

Le nouveau contrat a été signé vendredi. Cette nouvelle vient ainsi mettre fin à l'incertitude qui planait depuis quelques mois sur l'avenir du festival à Montebello. En effet, comme le rapportait LeDroit en septembre dernier, les deux parties n'arrivaient pas à s'entendre, entre autres, sur la viabilité de l'événement selon les termes du contrat venu à échéance cette année. Si bien que le Rockfest n'écartait pas la possibilité de déménager.

Au début du mois de novembre, le festival a finalement annoncé que la 10e édition aurait lieu du 18 au 21 juin 2015 à Montebello. Aucun site spécifique n'avait toutefois été évoqué dans le message envoyé aux médias.

Le maire de Montebello, Luc Ménard, se réjouit de ce pacte. «Nous sommes bien heureux. C'était la volonté des citoyens de continuer avec le Rockfest. C'est une activité culturelle très importante au niveau du développement. Quand vous avez des milliers et des milliers de personnes qui entrent chez vous et que vous avez une population de 950 personnes, ç'a des impacts», a-t-il affirmé en entrevue téléphonique.

Le président et fondateur du Rockfest, Alex Martel, a indiqué que son souhait était de garder l'événement dans son patelin d'origine. Sans subvention de la municipalité, la situation est certes difficile, mais l'entente devrait permettre au festival de perdurer dans le temps, selon lui. «On a fait des compromis des deux côtés et nous avons fait notre possible pour s'accommoder et que ça puisse rester à Montebello», a-t-il mentionné.

De nouveaux permis exigés

Bien qu'il soit similaire à l'entente précédente, le contrat comprend malgré tout de nouvelles clauses afin de diminuer le fardeau financier d'Outaouais Rock, l'organisme promoteur de l'événement.

«Comme la municipalité n'a pas la capacité financière de soutenir comme elle le voudrait le festival, nous avons essayé d'y aller par ententes de services», a précisé M. Ménard.

Ainsi, Montebello prend en charge l'hygiène hors du site pendant la fin de semaine de festivités. La municipalité devra donc assumer les coûts associés au nettoyage des rues et à la collecte des ordures, lesquels se chiffrent entre 10000$ et 15000$. Afin de faire ses frais, l'administration montebelloise mettra en place de nouvelles mesures dès 2015.

Les résidents qui hébergent des festivaliers sur leur terrain devront obligatoirement se munir d'un permis. Idem pour les commerçants temporaires qui érigent des kiosques un peu partout sur le territoire de la municipalité pendant la fin de semaine. Les modalités, tout comme le coût de ces permis, seront discutés en conseil ces prochains mois. «Une chose est sûre, ce ne seront pas des permis assommoir», a fait savoir le maire Ménard.

Ce dernier ne croit pas que ces nouvelles mesures seront mal reçues par les citoyens du village. «C'est sûr que si tu donnes le choix entre payer ou ne pas payer, les gens vont choisir de ne pas payer. Mais je pense que les gens de Montebello ont compris qu'ils doivent faire leur part pour faire en sorte que le festival reste ici», a-t-il dit.

La nouvelle entente de partenariat marque également la fin de la clause de remboursement du Rockfest. Lors de la neuvième édition, le festival n'a finalement pas eu à débourser un sou puisque la vente d'un peu plus de 1000 vignettes de stationnement au coût de 30$, ainsi que l'argent récolté par le comité de loisirs de la municipalité ont permis d'éponger la facture des frais d'exploitation de Montebello. Le système de vignettes payantes sera d'ailleurs maintenu pour les années à venir.

La programmation complète du Rockfest 2015 devrait être dévoilée au printemps. Selon les organisateurs, 200000 festivaliers ont assisté à l'événement les 20 et 21 juin derniers.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer