• Le Droit > 
  • Arts 
  • > Rentrée radio: changement de rythmes au 97,1 FM 

Rentrée radio: changement de rythmes au 97,1 FM

Le directeur de la programmation de Rythme FM,... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Le directeur de la programmation de Rythme FM, Dominique Frégault, discute avec les deux animateurs de l'émission du matin Geneviève Gagné et Marc-André Labrosse.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

«Rythme sera une alternative pour les auditeurs de Rouge désireux d'entendre plus de musique et moins de publicités», lance Martin Tremblay, président de Oumf! Communications et embauché par RNC Média pour implanter la bannière Rythme FM à Gatineau.

Entre les deux stations radiophoniques, ciblant ouvertement un auditoire féminin âgé entre 25 et 55 ans, la guerre est donc officiellement déclarée, en Outaouais.

«Notre pari, c'est que les auditrices de la région veulent plus de musique», renchérit M. Tremblay.

Des séquences musicales de 97 minutes sans pauses publicitaires, les jours de semaine, entre 8 h 30 et 16 h, sont donc inscrites à la grille horaire. L'ancien directeur de programmation de Virgin Radio et ex-producteur exécutif des réseaux NRJ et Rouge FM le dit clairement: «Le succès de Rythme va passer par l'accompagnement au travail.»

C'est là qu'est le nerf de la guerre, pour les compétiteurs en position. À ce chapitre, Martin Tremblay considère qu'il existe «un trou dans le marché gatinois» et que Rythme est le bon joueur pour «le combler». Entre autres grâce aux têtes d'affiche de son réseau.

«Les gens veulent évidemment entendre des animateurs régionaux, mais ils s'identifient beaucoup aux vedettes que sont Véronique Cloutier, Mitsou et Sébastien Benoît», explique-t-il.

Deux nouveaux venus pour le réveil

Cela dit, Rythme n'a pas délaissé le volet local de sa programmation, tout en choisissant de miser sur deux animateurs venant de l'extérieur de l'Outaouais pour prendre la barre de son émission matinale.

Marc-André Labrosse, qui a quitté CKOI et Montréal pour venir s'établir à Gatineau, et Geneviève Gagné, qui a notamment déjà travaillé à NRJ à Sherbrooke, auront la tâche de «réveiller» les auditeurs avec Le matin, tout est possible. Un(e) journaliste se greffera au duo.

Par ailleurs, en incluant les émissions d'avant-midi et d'après-midi, l'équipe comptera un animateur de plus qu'à l'époque de Planète.

Et le jazz, dans tout ça?

Planète avait par ailleurs comme mandat de faire une place au jazz dans sa programmation. Cette spécificité, associée à la licence obtenue du CRTC, sera partie intégrante de la grille horaire de Rythme.

«Pour nous, ce n'est pas une contrainte rimant avec fardeau, soutient Martin Tremblay. On va donner au jazz une place de choix, à des heures où ça s'écoute très bien.»

Lesdites heures pourraient bien correspondre à celles de l'émission locale prévue entre 20 h et minuit, du lundi au vendredi. 

Le porte-parole de la station ne confirme ni n'infirme ce créneau: «Tous les détails lundi matin.»

En attendant la première journée de programmation régulière, le 2 septembre, les auditeurs de la nouvelle station auront droit à 197 heures de musique sans interruption. Ainsi, de lundi matin 6 h, au 2 septembre 5 h 30, ce sont pas moins de 4000 chansons qui seront diffusées en continu.

Pour le reste? «Tous les détails lundi matin, dès 6 h», répète Martin Tremblay en riant.

Des animateurs déjà connus...

Rythme FM, c'est entre autres la très populaire Véronique Cloutier, que le public d'ici pourra entendre entre 16h et 18h, sur le chemin du retour à la maison. L'émission réseau inclura toutefois des bulletins de nouvelles locaux, tient à préciser M. Tremblay.

Quant au tandem Sébastien Benoît-Mitsou, il sera en ondes de 11h30 à 13h, la semaine. Et en direct du Casino du Lac-Leamy, le 2 septembre prochain.

Mario Lirette, lui, marquera son retour en Outaouais avec l'émission Weekend 80-90, diffusée les samedis (9h à 11h) et dimanches (16h à 18h). 

«Mario sera à Montréal, mais en mode 100% Outaouais. Il arrivera aussi que ces émissions soient pré-enregistrées et que d'autres soient diffusées en direct de Gatineau», explique Martin Tremblay.

... et des rumeurs

Jean Bruyère ayant quitté Rouge un peu plus tôt cette année, la machine à rumeur s'est emballée à l'annonce de l'arrivée en ondes de Rythme à Gatineau.

«Ce serait hot, mais je sais que Jean, qui a lancé son entreprise avec sa femme, est très, très heureux de ce qu'il fait présentement», a commenté Martin Tremblay.

Si la plupart des animateurs de Planète ont, depuis le changement de vocation, été remerciés, Alain Larivière, lui, «fera partie de l'équipe au micro», confirme M. Tremblay.

Dans quel créneau? Il a été impossible de l'apprendre.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer