Stéphanie sort victorieuse

Une fois le résultat dévoilé, l'animateur Charles Lafortune... (OSA Images/TVA)

Agrandir

Une fois le résultat dévoilé, l'animateur Charles Lafortune s'est adressé à Stéphanie en lui disant: «Tu es exactement ce que La Voix recherche.»

OSA Images/TVA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Gatinoise Stéphanie St-Jean a été sacrée grande gagnante de La Voix dimanche soir. Elle a coiffé au fil d'arrivée Travis Cormier par un maigre point de pourcentage, récoltant 32% du vote du public, alors que l'Acadien recevait 31% de la faveur populaire, dans ce qui a sans contredit été la finale la plus chaudement disputée de l'histoire de l'émission.

Yvan Pedneault et Noémie Lorzema ont quant à eux terminé la course avec respectivement 22% et 15% des voies.

«Tu es exactement ce qu'est La Voix», a commenté l'animateur Charles Lafortune en s'adressant à la lauréate, une fois le résultat dévoilé. 

«Tu es vraiment la personnification de celles et ceux qui ne doivent jamais abandonner leurs rêves. Tu as été volée, tu as été envoyée aux Chants de bataille, tu t'es relevée et, ce soir, tu es La Voix du Québec», a-t-il enchaîné.

«J'ai vraiment de quoi de vraiment d'important à dire: j'ai réalisé dans la dernière année à quel point la vie est remplie de rebondissements, qu'ils soient positifs ou négatifs. La chose que j'ai apprise incroyablement difficilement, mais c'est pas grave, c'est qu'il faut que jamais que t'arrêtes de foncer», a réagi Stéphanie St-Jean, qui a remporté du coup un contrat de disque et une bourse de 50 000 $.

«Lâchez jamais, jamais, jamais! Dreams come true, gang!» a-t-elle conclu du même souffle.

De la compétition...

Côté compétition, Yvan Pedneault a eu la tâche de briser la glace, dimanche, faisant sienne La dernière fois, que lui a offerte son coach Marc Dupré.

Stéphanie St-Jean s'est ensuite livrée dans toute sa vulnérabilité et toute sa force. Portée par les mots de Pierre Lapointe, elle a laissé entrer les gens dans cette «chambre d'hôpital» dont son coach avait si bien su faire tomber les murs pour parler avec délicatesse d'elle et de ses troubles de personnalité. Lors des répétitions, la Gatinoise de 25 ans n'avait pu retenir ses larmes en entendant la pièce qu'il avait conçue spécifiquement pour elle. «Je sais pas comment t'as fait pour aller là...» a-t-elle soutenu, en s'essuyant les yeux.

«Tu m'émeus vraiment beaucoup. J'ai reconnu quelque chose en toi que je porte aussi», lui a répondu son coach en la prenant dans ses bras.

«Partir ou bien rester/À moi de décider [...] Tu me donnes envie de croire en moi», a-t-elle ainsi sereinement pu chanter, dimanche, accompagnée d'un piano et d'une chorale.

«Tu es un être d'émotions intenses, et même si, comme le dit la chanson, ce n'est pas facile à tous les jours de vivre avec cette intensité-là, c'est ça que ça prend pour être une grande chanteuse, et c'est ça que tu as», lui a déclaré Ariane Moffatt au terme de sa prestation.

«Tu es une grande chanteuse qui, enfin, est vue par tout le monde. Personne va me contredire quand je dis que tu es une très, très grande artiste», a renchéri Pierre Lapointe, visiblement très fier et touché par «le grand honneur» de l'avoir entendue interpréter Ma chambre.

Et pendant qu'Éric Lapointe et Michel Rivard concoctaient un pièce aux lourds accents rock pour leur protégé Travis (Acadie Los Angeles, qui évoque sa relation à distance avec sa blonde qui vit à sur la côte ouest), Ariane Moffatt proposait Tout donner à Noémie Lorzema, à laquelle cette dernière a su insuffler un supplément d'âme grâce à sa voix.

Or, si Yvan et Noémie se sont approprié avec aplomb et de manière convaincante les chansons de Marc et Ariane, force est toutefois de reconnaître qu'elles avaient quelque chose d'un peu générique, qui collaient plus à la trajectoire des candidats pour arriver jusque-là qu'à eux proprement dit. 

Éric et Pierre, de leur côté, ont écrit des pièces vraiment sur mesure pour leur finaliste: seuls Stéphanie et Travis peuvent interpréter Ma chambre et Acadie Los Angeles.

... aux artistes invités 

Côté artistes invités, Joe Jonas et DNCE (qui seront en première partie de Selena Gomez le 25 mai à Ottawa) ont lancé les festivités. Un coup d'envoi vitaminé, alors qu'ils ont chanté le tube Cake By The Ocean en compagnie des quatre finalistes.

Ariane Moffatt a accompagné la mentore de son équipe, Marie-Pierre Arthur, dans un numéro exclusivement féminin qui a notamment permis à la Gatinoise Geneviève Leclerc de remonter sur le plateau. Les gars ont pour leur part eu droit à leur numéro aux côtés de Fred Fortin et Éric Lapointe.

Kevin Bazinet, lauréat de La Voix III, est aussi venu faire don tour, le temps d'offrir Talk To Me et d'inviter les quatre finalistes à venir partager la scène avec lui au Théâtre St-Denis, les 30 avril et 1er mai prochains.

Le public aura également pu mettre le visage de la Canadienne de 19 ans Alessia Cara (sacrée Révélation de l'année au récent gala des Juno) sur les succès Here et Wild Things.

Les Trois Accords, Pierre Lapointe (qui s'est glissé avec bonheur dans l'univers fait de dauphins et de licornes du groupe de Drummondville) et les trois coachs ont ensuite donne la chance à tous les candidats de venir faire un ultime tour de piste avant de voir Stéphanie être couronnée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer