• Le Droit > 
  • Arts > 
  • Télé 
  • > Les services télé, champions des plaintes chez les télécoms 

Les services télé, champions des plaintes chez les télécoms

Le Commissaire aux plaintes relatives aux services de... (Photo d'archives)

Agrandir

Le Commissaire aux plaintes relatives aux services de télécommunications (CPRST) a enregistré 4651 problèmes de consommateurs liés aux services de télévision entre le 1er août 2015 et le 31 janvier 2016.

Photo d'archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Aleksandra Sagan
La Presse Canadienne
Toronto

Les plaintes des consommateurs au sujet des services télé déposées auprès de l'organisme chargé de surveiller l'industrie des télécommunications ont été plus nombreuses que celles liées aux téléphones cellulaires, aux lignes terrestres et aux fournisseurs d'accès à l'internet.

L'organisme n'est pourtant pas encore autorisé à traiter les plaintes liées à la télévision.

Selon son rapport semestriel, le Commissaire aux plaintes relatives aux services de télécommunications (CPRST) a enregistré 4651 problèmes de consommateurs liés aux services de télévision entre le 1er août 2015 et le 31 janvier 2016, soit 2643 de moins que pendant toute l'année 2014-2015, alors qu'il avait reçu 7294 plaintes de ce genre.

Pour l'instant, le CPRST ne peut aider les consommateurs à résoudre leurs problèmes relativement aux services de télévision parce qu'ils ne sont pas inclus dans son mandat. L'organisme n'a donc pas demandé aux plaignants la nature de leur problème et ne possède aucune donnée sur les aspects des services de télévision qui occasionnent le plus de plaintes.

À compter de septembre 2017, le mandat du CPRST sera élargi pour inclure les services de diffusion par câble ou satellite, selon ce qu'a annoncé le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) plus tôt en mars.

Le CPRST a reçu 89 plaintes de moins relativement aux problèmes de téléphones cellulaires, de lignes terrestres et de services Internet que celles liées aux services de télévision, indique le rapport.

L'organisme a accepté 4562 plaintes, une baisse d'environ 16,5 % comparativement à la même période en 2014-2015.

Près de 37 % des plaintes venaient de clients de Bell. Pendant la même période de six mois les années précédentes, l'entreprise était liée à environ 36 % de toutes les plaintes déposées auprès du CPRST.

Rogers arrive bon deuxième, avec près de 10 % des plaintes. Il s'agit d'une baisse comparativement aux près de 23 % enregistrés pendant la même période en 2014 et 2015.

Wind, Telus et Virgin complétaient le palmarès des cinq entreprises ayant cumulé le plus grand nombre de plaintes.

La majorité des plaintes transmises au CPRST accusaient les entreprises de ne pas avoir divulgué leurs conditions d'utilisation, d'avoir donné de fausses informations à leur sujet ou d'avoir surfacturé des clients.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer