Jack Johnson, comme un doux zéphyr hawaïen...

Jack Johnson poussera la tournée de son 2017 Summer tour jusqu'au... (Courtoisie)

Agrandir

Jack Johnson poussera la tournée de son 2017 Summer tour jusqu'au Cityfolk le 14 septembre, point le plus septentrional du parcours et unique étape canadienne.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Artiste associé au surf, à la plage et à la nonchalance hawaïenne, Jack Johnson n'a jamais dévissé. Ni dévié d'une trajectoire océanique qui a forgé sa singularité, imperméable aux featurings et aux bons coups marketing d'usage.

Septième album studio, disponible depuis le 8 septembre, All the light above it too succède au bonheur familial de From Here To Now To You et à To the sea, dont le titre ne cache pas l'allégeance. En comparaison, le nouvel album revient au format plus conventionnel de chansons faisant la part belle à un folk simple et ensoleillé soigneusement emballé par son coproducteur, Robbie Lackritz (Feist, Bahamas).

L'éternel estivant poussera la tournée de son 2017 Summer tour jusqu'au Cityfolk le 14 septembre, point le plus septentrional du parcours et unique étape canadienne. Décidément non, l'été n'est pas fini !

Une guitare (la sienne), une voix (encore la sienne), quelques arpèges d'une mélodie charpentée tel un doux ressac. Jack Johnson voyage léger, même en tournée. La carte postale musicale qu'il nous offre depuis On and on (2003), son premier grand succès, n'a besoin d'aucune retouche. Pourtant, All the light above it too amorce un virage franc dans le ton des compositions.

L'envers du décor

Finies, les pauses flatteuses de bord de mer, de dos ou face à l'immensité marine, immanquablement accroché à sa guitare les pieds dans le sable. Sur sa dernière pochette d'album, Jack Johnson montre l'envers du décor en se positionnant à terre, au milieu de détritus en plastique.

La fin du clip tourné pour la chanson

You can't control it nous apprend que les rebuts de l'océan utilisés en décor ont été ramassés à moins de 90 mètres du carré de sable où la vidéo a été tournée.

« J'ai participé à une traversée en voilier des Bahamas aux Bermudes, raconte-t-il, il s'agissait d'une expédition scientifique pour récolter des données sur les détritus. Même si nous étions à des journées de traversée des côtes, on retrouvait encore du plastique en pleine mer. Hawaï est comme un filtre au milieu du Pacifique ; tout ce qui est emporté par le vent finit par échouer sur la côte exposée. Hawaï est l'une des premières zones à être touchées par ce phénomène et je trouvais important d'en informer le public ». 

Le nouvel album n'est pas un brûlot pour autant... Jack Johnson y conserve son calme olympien, zen insulaire en toutes circonstances qui nous adoucit la rentrée automnale quand les températures replongent.

L'artiste ne s'éloigne jamais bien loin de son studio-maison, à 5 minutes de son site de surf, ni des recettes musicales qui l'ont propulsé au sommet de la vague à ses débuts. 

« Je pense que ma musique a plu parce que je n'accordais pas tant d'importance à l'enregistrement en studio, ni à la surproduction. J'ai toujours considéré la musique comme un hobby et, malgré le succès, je tiens à conserver cette approche. Je ne sacrifie pas ma vie pour ma carrière. » 

À l'heure états-unienne où « politique et divertissement se confondent », où les océans déversent leurs marées de plastique, bref, où rien ne va plus, Jack Johnson ne se dépare pas de son optimisme confiant. 

Pas feu fier, il rappelle que le gouverneur de Hawaï a été le premier à défier l'administration Trump dans son retrait des accords de Paris en signant une loi permettant à l'archipel de poursuivre la lutte contre les changements climatiques. L'été finissant, quoi de plus suave que ce léger réchauffement musical ?

Pour y aller

Quand ? 14 septembre, 21 h

Où ? Cityfolk, parc Lansdowne

Renseignements : https://cityfolkfestival.com ou 613-232-6767




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer