La fête se poursuit au Parc Major's Hill

L'auteur-compositeur interprète Louis-Jean Cormier a foulé les planches...

Agrandir

L'auteur-compositeur interprète Louis-Jean Cormier a foulé les planches de la scène du Festival franco-ontarien vendredi soir au parc Major's Hill à Ottawa où il a entre autres présenté des pièces de son plus récent album.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Byline Isabelle BriseboisLe Droit AffairesPATRICK WOODBURY, LeDroit
Isabelle Brisebois

Collaboration spéciale

Le Droit

CRITIQUE / Sous un ciel menaçant, Louis-Jean Cormier s'est amené sur la scène du Festival franco-ontarien, la foule s'entassant très rapidement à ses pieds dès que sa guitare ait lancé Happy ends. Au plus grand bonheur de tous, Dame nature s'est faite tendre complice, plaçant ainsi cette soirée sous le sceau de la perfection.

« On y va ? », demande-t-il en jouant les toutes premières notes - si distinctes - de Bulls Eyes. On y va ? insiste-t-il, les quatre musiciens faisant résonner leurs instruments comme s'ils étaient douze sur les planches. Et puis soudain, le rythme qui ralentit, le groupe déposant dans nos oreilles un refrain tout en volupté, enveloppant de sensualité cette chanson aux accents rock. Tout au long du spectacle, le quatuor fera démonstration de son immense talent, triturant le répertoire de Cormier pour faire naître ici et là des segments revampés et séduisants.

« Ça va Ottawa ? C'est vraiment beau ce qu'on voit dans vos yeux, dit-il pour accueillir la foule malheureusement clairsemée. Pas de jugement ce soir, tu fais ce que tu veux. Tu peux même chanter les bouts que tu ne connais pas. Je suis survolté d'être là, je me tais et on continue ! » avant d'entamer, Si tu reviens.

Les succès s'enchaineront - car oui - pour les admirateurs de la première heure de Cormier, ses chansons sont toutes des succès dans leur coeur, des airs qu'ils fredonnent mot à mot. De ses albums Le Treizième Étage et Les grandes artères, on entendra la très accrocheuse St-Michel, Tête première, Transistor, Traverser les travaux, pour ne nommer que ceux-là. « C'est très touchant pour moi de présenter mes chansons de l'autre côté de la rivière, avec des gens qui comprennent ma langue, souligne-t-il. Il y a quelque chose de très fort qui nous unit : on trippe tous sur la langue française. Et c'est merveilleux de pouvoir partager ce sentiment partout au pays. »

Tout le monde en même temps suivra, mais avant de l'entamer, il aura pris soin de nous donner un petit cours 101 sur la façon d'interpréter la ritournelle du début. Cette même chanson qu'il entrecoupera de pauses, de blagues, de mots d'amour, de taquineries, faisant durer le plaisir pour les festivaliers qui ont su valser avec lui.

« La dernière fois que je suis venu dans la région avec un groupe qui finit avec un A (entendez-vous les cris stridents des visiteurs ?), j'étais à Aylmer, raconte-t-il. Le diffuseur m'a raconté l'histoire de l'église centenaire St-Paul qui a été réduite en cendres. Un incendie criminel. Ça m'a vraiment ébranlé, ce qui a donné Pyromane. » Un moment fort de la soirée que le public a longuement applaudi, heureux et ému de renouer avec Karkwa.

Et puis, tout en douceur, sa voix embrassera chaque parole de la touchante Un monstre, cette même voix qui partira aussi sur ses envolées mélancoliques dont on ne se lasse jamais, d'une justesse impeccable qui nous berce et nous hante.

« Merci de continuer à écouter de la musique francophone, a-t-il clamé, avant de nous offrir ses trois dernières compositions, dont La Fanfare. Les cris de déception n'ont pas tardé à s'élever de partout. Reviens-nous bientôt, Louis-Jean. 

Le festival se poursuit samedi, à 19 h 30, avec Yann Perreau et Laurence Nerbonne, suivis de TRYO à 21 h. Dimanche, journée familiale avec Henri Godon et Bam, le tout débutant à 9 h 30.

Pour y aller

Quand : Jusqu'au 17 juin

Où : Parc Major's Hill

Renseignements : www.ffo.ca ; 613-321-0102




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer