La solidarité et l'émotion au rendez-vous

Des centaines de spectateurs étaient présents au Centre... (Etienne Ranger, Le Droit)

Agrandir

Des centaines de spectateurs étaient présents au Centre Robert-Guertin jeudi soir.

Etienne Ranger, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Crue historique en Outaouais
Crue historique en Outaouais

Tout sur la crue historique de 2017 »

Encore une fois, les Gatinois ont fait preuve de solidarité. Ils ont été nombreux, jeudi soir, à assister au spectacle-bénéfice présenté au Centre Robert-Guertin, dans le secteur Hull de Gatineau, pour venir en aide aux sinistrés.

Au moment d'écrire ces lignes, il était impossible de connaître la somme totale amassée, mais l'objectif de 25 000 $ pourrait bien avoir été atteint, selon des organisateurs.

Gatineau a été l'une des villes les plus touchées par la crue historique de ce printemps. Des centaines de spectateurs ont assisté à ce « rendez-vous solidaire » pour leur ville.

Et l'émotion aussi était au rendez-vous.

Alors que la communauté s'est réunie pour souligner le travail des bénévoles durant les inondations, certains sinistrés étaient aussi présents dans la salle pour se changer les idées.

Parce que l'objectif, c'était surtout « d'avoir du plaisir », a dit celui qui est derrière l'organisation de ce spectacle, le président des Productions Beauchamp, Patrick Beauchamp. Pendant deux heures, les spectateurs ont chanté, crié, ri, et dansé. Certains ont même illuminé la salle en brandissant leur cellulaire dans les airs.

Un baume musical

Plus d'une dizaine d'artistes ont offert ce baume musical à ceux qui ont été touchés de près ou de loin par les inondations. Et les spectateurs ont eu droit à toute une gamme d'émotions.

Marie-Ève Fournier... (Etienne Ranger, Le Droit) - image 2.0

Agrandir

Marie-Ève Fournier

Etienne Ranger, Le Droit

Énergique, la demi-finaliste de La Voix II, Marie-Ève Fournier, a donné un ton dynamique à la soirée. Mais le duo de Manon Séguin et du pianiste Christian Marc Gendron, a ensuite ému la foule avec une touchante interprétation de Hallelujah. Les artistes ont même eu droit à une ovation.

« C'est une chanson remplie d'émotions, mais je pense qu'on peut se laisser aller ce soir », a d'ailleurs mentionné la chanteuse, Manon Séguin.

L'humoriste Julien Tremblay a réussi à décrocher de nombreux sourires dans la foule. Il a d'ailleurs présenté deux numéros plutôt qu'un, puisqu'il a dû remplacer Marie-Chantal Toupin, absente pour des raisons de santé.

Le public n'a pas hésité à danser quand Jean-François Dubé, de Noir Silence, et Rudy Caya, de Vilain Pingouin, ont pris d'assaut la scène avec des chansons rock, juste avant de laisser la place à Étienne Drapeau, Dany Bédar et Boom Desjardins.

« Le monde est beau quand on y met du sien. Les petits gestes qu'on fait chaque jour font toute la différence, a souligné le chanteur Étienne Drapeau. Et le fait que vous soyez là ce soir, ça fait une différence. »

Dany Bédar et Boom Desjardins ont interprété leurs plus grands succès, notamment Voyeur et J'reviens chez nous, en plus de faire un clin d'oeil à La Chicane avec Calvaire et Tu m'manques.

Mais c'est la fierté gatinoise Stéphanie St-Jean qui a clôturé la soirée, avec Ma chambre, la chanson qui lui a permis de remporter La Voix IV.

« J'ai vu à quel point vous vous êtes soutenus durant cette période-là. Vous êtes tellement beaux », a tenu à mentionner la chanteuse.

 Au cours de la soirée, les gens ont pu acheter des t-shirts, des billets de tirage moitié-moitié et de la bière.

Tous les profits seront remis à la Croix-Rouge pour aider les sinistrés de la province.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer