Du théâtre musical pour bambins

Sons, lumières, mouvement et fauteuils à bascule: auxMatinées... (Patrick Woodbury, Le Droit)

Agrandir

Sons, lumières, mouvement et fauteuils à bascule: auxMatinées berçantes tout est conçu pour stimuler les sens des moins de 3 ans.

Patrick Woodbury, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Des rangées multicolores de mini souliers tapissent l'entrée de la galerie Axenéo7. Il faut se déchausser pour assister aux Matinées berçantes et la plupart des spectateurs ont moins de 3 ans.

Le Droit a assisté à cet événement théâtral peu ordinaire, présenté par le Théâtre français du Centre national des arts comme un «concert électroacoustique pour les 0 à 3 ans.» Retour en petite enfance, jusqu'au 28 mai. 

Dans une salle habituellement réservée aux installations d'art contemporain, moquette et tentures recréent un chaleureux cocon bucolique. Les éducatrices assises par terre veillent à désamorcer le moindre incident potentiel. Les enfants s'amusent à se pousser dans des chaises berçantes, prêtant une attention assez partielle au DJ Symon Marcoux qui officie aux platines (ou plutôt, à la tablette phosphorescente). 

Il est question de moutons gascons, de cloche attribuée à chaque animal pour le reconnaître plus facilement, mais l'histoire contée en trois répliques importe peu. On se laisse bercer par les sons mixés avec volupté : houle marine, bêlements, notes égrenées doucement...nous voilà enveloppés dans un hors-temps molletonné et plein de surprises. «Girafe !», s'écrie l'un des tout jeunes spectateurs en pointant une figurine en suspension, un mouton.

Une éducatrice tente de guider le regard d'un enfant vers le DJ/conteur, en vain. L'attention de ce très jeune public, sans être dissipée, vogue au gré des changements de sons et de lumières dans un décor ouaté où l'on murmure béatement. 

Une petite fille enlace le poteau des projecteurs, suivie par un camarade intrigué. Tous changeront de sièges (chaises berçantes, tabourets, poufs et cubes variés) au moins 10 fois pendant la vingtaine de minutes que dure l'expérience immersive. 

«C'est un public sans code, pur et sensible; nous cherchons à stimuler ses sens», nous explique Josianne Bernier, conceptrice du spectacle et membre fondatrice du collectif Les Incomplètes dont le CNA a présenté chacune des productions.  

Peaufiné sur deux années, ce projet théâtral et sonore présenté en première à la Filature s'inspire du bercement musical et des comptines traditionnelles. L'équipe a recueilli sons et voix dans trois territoires distincts, chacun mis à l'honneur par fin de semaine de représentation : Gascogne (13/14 mai), Côte-Nord (20/21 mai), Alsace (27/28 mai). Les représentations publiques, ouvertes aux enfants et à leurs parents, durent une heure environ. Elles sont accompagnées de trois installations adjacentes à découvrir en famille : une exposition photographique et sonore plongeant le visiteur dans le projet de résidence tri-territorial dont est issu le spectacle. Mais aussi une cabane de chaises superposées que les enfants prendront plaisir à explorer, ainsi qu'une chaise musicale surprenante pour qui sait chanter. Une bulle de douceur printanière bienvenue...

Pour y aller

Quand : les 13, 14, 20, 21, 27 et 28 mai, à 10h et 15h

: Galerie Axenéo7, 80 rue Hanson

Renseignements : Billetterie du CNA ; 613-947-7000




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer