David, Brigitte, Elvis et les autres...

David Thibodeau incarnera le «King», Elvis Presley, lors... (Courtoisie)

Agrandir

David Thibodeau incarnera le «King», Elvis Presley, lors d'un spectacle haut en couleur Sur la route du Tennessee.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Moue boudeuse, regard ténébreux, David Thibault n'a pas que la voix d'Elvis. Les spectateurs auront tout le loisir de le constater de visu le 18 mars, à la Salle Odyssée, où il se produira en concert en compagnie de Brigitte Boisjoli dans un répertoire filant droit Sur la route du Tennessee.

« Retour dans le passé rock ! », s'amuse le chanteur précoce originaire Saint-Raymond de-Portneuf, bientôt 20 ans en mai. Son interprétation du King en a confondu plus d'un : d'abord en 2013, quand les auditeurs des ondes CKOI découvrent sa version époustouflante de Blue Christmas, prestation auréolée de plus de 13 millions de vues sur Youtube. On ferme les yeux : la voix d'Elvis réincarnée. On les rouvre : un ado qui n'aurait pas fini son secondaire. Parmi ses admirateurs, René Angélil ou encore l'animatrice américaine Ellen DeGeneres, qui l'invitera sur le plateau de son émission.

« Tout est arrivé tellement vite, se souvient-il, je n'ai pas réalisé ce qui se passait. J'ai fait ce que j'avais à faire. » Pour sa performance « amaaazing », il repartira avec les célèbres souliers bleus de son chanteur préféré, un objet de collection qu'il ne porte pas, « pour éviter de les abîmer ». Qui veut voyager loin ménage ses chaussures... 

Dans les « blue suede shoes » d'un autre

À l'émission française The Voice, à laquelle il accède aux finales en 2015, David Thibault apprend à trouver son style vocal. « Avant, je cherchais à imiter les chanteurs que j'écoutais, dit-il. C'est plus difficile de travailler sa propre voix plutôt que d'imiter celles des autres. » Ce qui ne l'empêche pas d'accepter d'interpréter d'incontournables reprises quand l'invitation est trop belle : il rejoindra la liste d'invités sur le prochain double album de Tina Arena prévu début avril pour célébrer les 40 ans de carrière de la chanteuse australienne.    

On ne s'en doute pas, mais les rêves artistiques du jeune chanteur l'attirent plutôt vers la production d'un album en français de chansons originales. David Thibault continue toutefois de pratiquer ses gammes rock'n'roll en tournée québécoise, en solo ou en tandem. L'idée d'une série des concerts avec Brigitte Boisjoli est venue de son gérant, Martin Leclerc, qui est aussi celui de la chanteuse.

« Brigitte bénéficie d'une plus vaste expérience que la mienne, son énergie très extravertie sur scène m'inspire beaucoup, » partage l'artiste actuellement « Sur les routes du Québec. » 

Parfois en duo mais le plus souvent à tour de rôle, ils feront revivre pendant deux heures les plus grands classiques du genre, de Patsy Cline, Elvis Presley à Johnny Cash ou Jerry Lee Lewis. Leurs musiciens respectifs les accompagnent sur scène, ainsi que trois choristes. En première partie, Christian Marc Gendron donnera un aperçu de son tout nouveau projet, Piano Man Expérience. Qui a dit que le rock'n'roll était mort ?

Pour y aller

Le 18 mars, 20 h

Maison de la culture de Gatineau

819-243-2525 ; salleodyssee.ca




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer