Une Francofête prolongée à Gatineau

Les Cowboys Fringants seront sur la scène de... (Archives, La Presse)

Agrandir

Les Cowboys Fringants seront sur la scène de la Maison de la culture de Gatineau le 9 mars.

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Claude Dubois, Pierre Létourneau et Les Cowboys Fringants viendront célébrer la Francofête en Outaouais, en mars.

Cette célébration annuelle du fait français, qui coïncide avec la Journée internationale de la francophonie, le 20 mars, se tiendra du 13 au 26 dans le reste de la province. L'événement a toutefois été étiré d'une semaine par chez nous, « parce qu'en Outaouais, on a toujours l'habitude de faire plus », s'est réjoui mercredi, en conférence de presse, le président d'Impératif Français, Jean-Paul Perreault. 

Dans la région, la Francofête débutera donc le 9 mars, avec le spectacle des Cowboys Fringants prévu à la Maison de la culture de Gatineau.

Claude Dubois ne viendra pas pour chanter, mais pour « se raconter ». Invité au déjeuner-causerie qu'organise chaque année Impératif Français, l'interprète de Comme un million de gens abordera ce que représente pour lui le fait de vivre et de chanter en français, dimanche 26 mars à 11 h, au Club de golf de Gatineau. « Ce n'est pas un spectacle, que je vous propose, mais une rencontre. Entre nous », a-t-il indiqué dans un petit message vidéo pour se faire pardonner son absence à la conférence de presse. Impératif Français remettra son prix d'excellence lors de ce déjeuner-causerie.

Létourneau chante et rechante

Pierre Létourneau... (Courtoisie) - image 3.0

Agrandir

Pierre Létourneau

Courtoisie

Pierre Létourneau, lui, avait fait le déplacement. Le vénérable chansonnier viendra offrir « une diaspora de chansons écrites un peu partout, de Paris à Sainte-Ursule en passant par les Îles-de-la-Madeleine ». Pour son spectacle Chante et rechante, qu'il donnera le 24 mars au Cabaret La Basoche, il sera épaulé de son grand complice Michel Robidoux à la guitare. 

La première partie de M. Létourneau sera assurée par Benjamin Delorme, jeune Gatinois qui a décroché le Prix Francofête lors de sa participation à la finale locale de Cégeps en spectacle, qui s'est tenue le 11 février dernier.

Le Cégep de l'Outaouais participe activement à la Francofête. Les fous de la rampe - la troupe de théâtre de l'établissement scolaire - proposeront la comédie Gros et détails du 16 au 18 mars, tandis que Les crinqués se lanceront dans un match d'impro, le 22 mars au studio-théâtre du Cégep (campus Félix-Leclerc)

La Francofête fédérera cette année encore plusieurs spectacles de musique et de théâtre ayant déjà été dévoilés par les diffuseurs. C'est le cas de Piaf a 100 ans (11 mars), du conte musical signé Gilles Vigneault Le piano muet (12 mars) et de la pièce de Michel Tremblay Encore une fois si vous permettez (24 et 25 mars), dans le cadre des tournées Jean Duceppe, tous trois présentés à la salle Odyssée. 

C'est aussi le cas de Louis-Jean Cormier, présenté à guichets fermés à la Salle Jean-Despréz (SJD) le 10 mars, de Bernard Adamus, de passage au Minotaure le 18 mars, et de la chanteuse Amylie, attendue à La Basoche le 25 mars.

 À cette programmation s'ajoutent : la production musicale du Théâtre de l'île, Mademoiselle de Paris (du 22 mars au 22 avril), mettant en vedette Michel Normandeau, Claude Naubert, Cendrine Despax et Daniel Berriault ; la pièce jeune public Richard, le polichineur d'écritoire, que la SJD accueillera le 16 mars ; la musique baroque du toujours prodigieux ensemble Forestare (SJD ; 23 mars) ; Brigitte Boisjoli et David Thibault, qui prendront en tandem La Route du Tennessee (Odyssée ; 18 mars).

Sans oublier plusieurs expositions : Archipel de Réal Calder (du 9 mars au 16 avril ; Galerie Montcalm), Empreintes, pas-à-pas de LaGaan (du 15 mars au 23 avril ; Espace Pierre-Debain) ; Instant Places d'Ian Birse et Laura Kavanaugh (Galerie Art-Image ; 23 mars au 21 mai). Les toiles des artistes peintres de l'Outaouais Sybo et Ja orneront quant à elles les murs du Club de golf de Gatineau, dans le secteur Aylmer.

« Faire partie de la francophonie, 

Renseignements: www.imperatif-français.org ; francofete.qc.ca




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer