Michel Dumont quittera la compagnie Duceppe après 27 saisons

Michel Dumont, 76 ans, occupait le poste de directeur... (Archives, La Presse)

Agrandir

Michel Dumont, 76 ans, occupait le poste de directeur artistique de la compagnie Jean-Duceppe depuis 25 ans.

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le comédien Michel Dumont a annoncé mercredi qu'il quittera ses fonctions de directeur artistique de la compagnie Duceppe après 27 saisons.

La saison 2017-2018 sera ainsi sa dernière. Le comédien a expliqué avoir décidé de «passer le flambeau» pendant qu'il est toujours animé par la passion et qu'il a toute l'énergie nécessaire pour assurer la transition avec la personne qui lui succédera.

«Je ne suis pas à une retraite comme on dit, même pas à une préretraite. (...) Personne n'est immortel. Une compagnie de théâtre comme Duceppe qui existe depuis 1973, il faut absolument qu'on pense à la pérennité, qu'on pense à la suite, au sang neuf, aux nouvelles idées», a dit M. Dumont en entrevue avec La Presse canadienne, soulignant notamment qu'il a déjà programmé deux pièces pour la saison 2018-2019 pour lesquelles il devrait collaborer avec son successeur, et qu'il continuera de siéger au conseil d'administration.

L'histoire liant Michel Dumont à la famille Duceppe remonte à près de 45 ans, lorsque, en 1973, Jean Duceppe, qui vient de fonder sa compagnie, confie au comédien le rôle de Biff dans La mort d'un commis voyageur d'Arthur Miller. Jean Duceppe lui-même interprète le personnage principal, Willy Loman, père de Biff.

Dix-huit ans plus tard, en 1991, Michel Dumont est nommé directeur artistique de la compagnie, succédant à Jean Duceppe, mort le 7 décembre 1990.

«C'est une compagnie que j'aime, c'est une compagnie qui m'a donné beaucoup, à laquelle j'ai donné le meilleur de moi-même aussi», a-t-il souligné.

Au fil des 27 saisons comme directeur artistique, Michel Dumont a eu comme priorité d'accorder une place privilégiée à la dramaturgie nationale, s'assurant d'avoir au programme au moins une oeuvre québécoise annuellement. En 2010, la compagnie Duceppe était d'ailleurs finaliste du 26e Grand Prix du Conseil des arts de Montréal «pour sa contribution remarquable à la vie théâtrale montréalaise et, plus particulièrement, pour son exceptionnelle saison 2009-2010 consacrée entièrement à la création d'oeuvres québécoises».

Michel Dumont aura ainsi programmé 28 créations québécoises et 20 grandes oeuvres issues du répertoire québécois.

«Il y a une année, j'avais eu onze textes québécois qui m'avaient été soumis. J'en ai choisi cinq. La moisson est là, ou la moisson est moins là. Les années fluctuent, on n'a pas toujours la même chance, les mêmes occasions, les mêmes circonstances pour faire des choses différentes», a confié M. Dumont.

«Comme (M. Duceppe) le disait lui-même, je veux que le théâtre soit la fête du grand public, je veux le faire rire, le faire pleurer, que ce soit du théâtre comme dans leur vie. Ça, ça n'a pas changé», a-t-il poursuivi, disant souhaiter que son successeur poursuive dans la même veine.

Un comité de transition lancera sous peu un appel de candidatures pour trouver un nouveau directeur artistique.

Les cinq pièces qui composeront l'ultime saison de Michel Dumont seront dévoilées au printemps.

Nommé officier de l'Ordre national du Québec en 2013, Michel Dumont est également traducteur et comédien. Dès la fondation de la compagnie Duceppe, il y a interprété de grands personnages, dont monseigneur Charbonneau (Charbonneau et le Chef), Ernest Hemingway (Dans l'ombre d'Hemingway), Antonio Salieri (Amadeus), Henri II Plantagenêt (Le Lion en hiver), Big Daddy (La chatte sur un toit brûlant), Vania (Oncle Vania) et le cardinal Mazarin (Le Diable rouge).

«Je veux jouer encore, je veux traduire encore, j'aurai plus de temps à moi pour faire de la télévision, pour faire du théâtre. Je suis encore en 'super pleine forme'», a dit le grand homme de théâtre ayant soufflé 76 bougies le mois dernier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer