Les chutes de la Chaudière en «son et lumière»

Stephanie Sarazin, danseuse autochtone de Kitigan Zibi, a... (Martin Roy, Le Droit)

Agrandir

Stephanie Sarazin, danseuse autochtone de Kitigan Zibi, a offert une performance lors de l'annonce, lundi.

Martin Roy, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Un spectacle «son et lumière» viendra mettre en valeur la beauté naturelle des chutes de la Chaudière dans le cadre des célébrations du 150e anniversaire de la Confédération canadienne.

Les responsables du Bureau d'Ottawa 2017, en compagnie du maire Jim Watson, ont fait connaître, lundi, les détails entourant cet événement qui plongera les spectateurs dans la culture autochtone, de la fin septembre au début novembre 2017.

«En cette année où Ottawa accueillera des millions de visiteurs de partout au Canada et des quatre coins du monde, nous sommes enchantés que l'un des points d'intérêt naturels les plus impressionnants de la région soit au coeur d'une nouvelle expérience pour célébrer et faire connaître la culture autochtone », a déclaré le maire Watson.

Le spectacle son et lumière, qui n'a pas encore officiellement de nom, sera offert gratuitement.

Il présentera un éclairage ambiant sur les chutes, rehaussé par une atmosphère sonore évoquant la culture des peuples autochtones avec un accent particulier sur le patrimoine algonquin de la région. 

La production a été le fruit de la collaboration entre le Bureau d'Ottawa 2017, la compagnie de production multimédia Moment Factory, et les communautés locales des Premières Nations, de Métis et d'Inuits. 

Des panneaux d'interprétation y relateront l'histoire des peuples autochtones.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer