Un peu de «Brillantine»

La comédie musicale Grease se présentée tout l'été... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

La comédie musicale Grease se présentée tout l'été à la Maison de la culture de Gatineau. Sur la photo, les comédiens Jason Roy-Léveillée et Annie Villeneuve.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Maison de la culture de Gatineau résonnera des airs ultra connus, voire quasi mythiques. de Grease, du 4 au 13 août 2017.

La comédie musicale, qui réunira de nouveau Annie Villeneuve et Jason Roy-Léveillée dans les rôles-titres, sera le point d'orgue des festivités entourant les 25 ans de la MCG.

« Nous avions envie de clore la fête avec un spectacle d'envergure du Festival Juste pour rire, avec qui nous négocions depuis juin dernier, à ce sujet. Le choix s'est rapidement porté sur Grease, qui a un côté festif et rassembleur qui est propice pour l'été », a fait valoir le directeur général de la MCG, Steve Fournier.

Pour Annie Villeneuve et Jason Roy-Léveillée, avoir la possibilité de se glisser une fois de plus dans les peaux de Sandy et Danny équivaut à « du pur bonheur ».

« Ce rôle-là, ç'a été un cadeau fait sur mesure pour moi. Pour la première fois, je n'avais pas à choisir entre chanter, jouer, danser et travailler en gang. Grâce à Grease, j'ai arrêté de vivre avec le syndrome de l'imposteure », a évoqué Annie Villeneuve, au terme d'une prestation de quelques-uns des tubes de la pièce, en compagnie d'une partie de la troupe réunie à Gatineau.

Son partenaire, vu aux petit et grand écrans (Lance et compte, Unité 9, À vos marques... Party !, entre autres), a lui aussi pu montrer qu'il avait plus d'une corde à son arc.

« Chanter, ç'a toujours été important pour moi, a mentionné Jason Roy-Léveillée. Incarner Danny, ç'a donc été l'occasion de montrer aux gens ce que je peux faire et de toucher à mon rêve de faire de la scène, de jouer sans filet, devant le public, avec tout ce que ça comporte d'adrénaline. »

Bien qu'elle a été initialement séduite par la musique, Annie Villeneuve ne cache pas avoir visionné Grease en alternance avec Danse lascive

Quant à Jason Roy-Léveillée, il n'a « découvert » que Grease était un film qu'à l'adolescence et après bien des heures passées à écouter We Go Together, You Are The One  That I Want et autres Summer Nights sur la route.

« Ma mère avait une cassette qu'elle faisait jouer en boucle dès qu'on embarquait dans la voiture ! » a confié Jason Roy-Léveillée en riant.

Une destination

Steve Fournier, qui garde lui-même de beaux souvenirs de jeunesse en lien avec le long métrage, n'était d'ailleurs pas peu fier d'annoncer l'arrivée de cette production qui rassemblera 16 comédiens et cinq musiciens sur les planches de la salle Odyssée.

« Le lien privilégié qui s'est développé avec l'organisation de Juste pour rire nous permet de nous positionner avantageusement dans l'offre touristique de la région, car Grease cadre parfaitement avec notre désir de faire de notre salle une destination pendant la période estivale », a soulevé le directeur général de la MCG.

Ce dernier a toutefois dû oeuvrer à développer un plan financier pour que les billets demeurent accessibles au public.

« C'est la première fois que la production sera présentée dans une salle intimiste. Il a donc fallu qu'on trouve des partenaires pour que le prix des billets à l'unité [fixé à 96 $] ne soit pas trop dispendieux », a-t-il fait valoir.

Le cap des 100 000

Depuis sa création en 2015 dans le cadre du Festival Juste pour rire, Grease connaît un indéniable succès, avec plus de 95 000 billets vendus.

« Si on atteint les 100 000, je vais venir fêter avec vous autres ! » a d'ailleurs lancé la metteure en scène Denise Filiatrault, également sur place, lundi.

Les billets sont déjà en vente.

Pour y aller

Du 4 au 13 août 2017

Maison de la culture de Gatineau

819-243-2525 ; ovation.qc.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer