Carte blanche à Patrice Bélanger

Patrice Bélanger promet un spectacle unique pour le... (Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit)

Agrandir

Patrice Bélanger promet un spectacle unique pour le 25e  anniversaire de la MCG.

Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les 25 ans de la Maison de la culture de Gatineau seront célébrés en grande pompe par le comédien et animateur Patrice Bélanger, qui a reçu «une carte blanche» pour mettre sur pied un grand spectacle-anniversaire, prévu le 8 mars.

Ce sera l'occasion de découvrir ses «coups de coeur», tout en revivant quelques moments qui ont marqué les planches de la salle Odyssée au fil de ces 25 années.

Envisageant une soirée, «à la bonne franquette, à [s]on image», il a convié «des artistes et des amis qui [l]'inspirent», pour orchestrer un spectacle organique, «laissant de la place aux surprises et à la spontanéité», dans la tradition du Show du refuge de Dan Bigras. «J'ai le goût d'inviter des gens qu'on ne s'attendrait pas à voir chanter. Je rêve de duos impromptus et de numéros improvisés. Et ça ne me dérange pas si certains, pour chanter, doivent avoir un papier dans les mains.»

«Je veux proposer des chansons particulières aux artistes, et aussi qu'ils puissent chanter ce qu'ils désirent. [...] Je veux pouvoir demander au public: "Par acclamation, quelle est votre chanson préférée d'Alex Nevsky?" et qu'il la fasse. [...] On pourra tout se permettre, [puisqu']il n'y aura pas de captation télé, donc pas de problème de droits d'auteurs. Ça ne se produira qu'une seule fois, un seul soir, devant 850 chanceux, et ça c'est précieux. Tiens, je voudrais même pouvoir m'asseoir avec le public pour profiter du spectacle. En fait, je veux être partout: sur scène, en coulisse et sur les genoux de quelqu'un dans la salle», explique-t-il.

Nevsky, Boisjoli, Pelletier

Tous les invités ne sont pas encore connus, mais Alex Nevsky, dont «je suis un grand fan», Bruno Pelletier «une des plus belles voix du Québec, et qui refuse d'aller ailleurs qu'à la salle Odyssée lorsqu'il vient se produire en Outaouais», et Brigitte Boisjoli, qui «a vraiment trouvé son style, avec [son hommage à] Patsy Cline, et [qui] va épater le public avec sa voix et son énergie» seront de la fête, a dévoilé jeudi l'animateur.

À ce trio se greffe déjà le tandem gatinois (guitare-piano) composé d'Alain Barbeau et Geneviève Roberge-Bouchard. Tous deux ont «renversé» Patrice Bélanger à l'époque où chacun se produisait en solo - dans le cadre du Concours de la relève culturelle de Gatineau, que Patrice Bélanger anime à la salle Odyssée depuis de nombreuses années.

Un band maison les entourera. Les noms d'une poignée d'autres chanteurs et chanteuses - «et un humoriste, assurément» - seront dévoilés ultérieurement.

«Ceux qui ont décliné l'invitation l'ont fait avec un pincement au coeur. C'était à reculons, uniquement à cause de conflits d'horaires. [Car] tous les artistes que je côtoie me disent la même chose: "Quelle belle salle vous avez, à Gatineau! Quel chance et quel public, en Outaouais!"»

Plusieurs de ces absents - «des pointure assez fortes, merci!» - viendront tout de même saluer le public par le truchement de la vidéo, soutient-il.

Un brin de nostagie

«C'est un immense cadeau qu'on m'a fait en me confiant ce mandat; un honneur et un privilège», consent Patrice Bélanger, lui aussi nostalgique. Ses premiers grands émois artistiques, il dit les avoir connus dans la salle Odyssée. D'abord assis sur ses fauteuils, puis sur ses planches. 

«J'ai un attachement un peu chauvin à cette région et à cette salle, parce que j'ai vécu ici plein de choses professionnelles et personnelles. Le rêve que j'avais, à 14, 15 ans, de jouer sur une scène, c'est ici que je l'ai eu, en assistant à des représentations de théâtre pour adolescents.» 

Il se souvient avec émotion de cette soirée du 21 décembre 1994, quand, parvenu en fin de secondaire, il a pu monter sur la scène Odyssée pour la première fois.

Il coanimait la toute première Soirée de Saint-Alex (un talent-show annuel donné par les étudiants du collège Saint-Alexandre) à se tenir hors du gymnase. «C'était un de mes premiers accomplissements "professionnels"»

Quelque deux ans plus tard, il y animait le spectacle des Rendez-vous culturels de la nouvelle chanson. «J'ai présenté Dans Bigras et Luce Dufaut, ce soir-là. Je tripais

En 2003, Patrice Bélanger retournait à la MCG, cette fois par la grande porte, comédien au sein de la troupe du Théâtre du Clou. «Je faisais Tanguay dans la pièce Romances et Karioke. En coulisse, j'étais euphorique. Je me pinçais. J'avais un trac fou, mais c'était un trac complètement différent.»

Le 8 mars, le verbomoteur animateur ajoutera sa «dose d'humour et d'énergie». Dont on aura un avant-goût la semaine prochaine, sur les scènes du Festival de montgolfières de Gatineau, dont il est encore porte-parole, cette année.

Rappelons que plusieurs spectacles sont proposés à 25$ dans le cadre de cette année anniversaire, dont ceux de François Léveillée (29 septembre), Jean-Thomas Jobin (13 octobre), France D'Amour (27 octobre), Laurence Jalbert (2 février 2017), Michaël Rancourt (23 mars 2017) et Marie-Chantal Toupin (27 avril 2017).

Pour y aller

Quand? Mercredi 8 mars, 20h

Où? Salle Odyssée

Renseignements: www.salleodyssee.ca ou 819-243-2525

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer