Impro sur nos petits travers

Jean-Marc Parent ouvrira le Festival de la Curd,... (Rocket Lavoie, Archives Le Quotidien)

Agrandir

Jean-Marc Parent ouvrira le Festival de la Curd, le jeudi soir.

Rocket Lavoie, Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Jean-Marc Parent montera jeudi sur la scène du festival de la Curd - qui se tient du 17 au 21 août - pour emporter Saint-Albert et ses festivaliers dans un maelström d'histoires pour l'essentiel improvisées drette live.

L'humoriste n'a rien contre les gags scriptés, les punchs chronométrés et les répliques ciselées, mais il les garde pour ses one man shows. Le prochain a d'ailleurs déjà un titre, OEil pour oeil, mais ce onzième opus - qui se moquera gentiment de notre inclination naturelle à confondre la loi du Talion et la Justice - ne sera pas prêt avant 2018. 

Mais dans la foulée de L'Événement JMP, son marathon d'improvisation dont la neuvième édition a eu lieu à Montréal en juillet dernier, il s'est réservé quelques dates estivales pour continuer de donner libre cours à ses folies improvisées. C'est donc en toute liberté qu'il s'installera sous le chapiteau de Saint-Albert.

Durée officiellement prévue : deux heures. « Mais je sais que je ne serai pas capable. C'est ma marque de commerce, déborder », rigole celui qui n'a aucune misère à débagouler derrière un micro pendant trois heures.

Rigoler en groupe.

« Je vais sûrement aller piger un peu dans ce que j'ai fait à L'Événement JMP, avoue-t-il volontiers. Mais quand je commence, il n'y a rien, zéro canevas, j'arrive et je vois ce qui se passe. » Il s'installe sur scène sans autre thème préétabli que « l'être humain et ses petits travers, puisque c'est ce dont je parle toujours ». Ni d'autres filets de sécurité que son autocensure et sa jugeote... plus affûtées qu'on veut bien le dire. 

S'il s'amuse de nos petites bassesses et des paradoxes qu'il observe, il se pique de se « moquer gentiment », sans jamais heurter personne. « Je n'ai pas le goût de faire la leçon. Et je ne mentionnerai jamais de nom. Je peux parler des gros, des roux, des bègues - je l'étais, bègue, avant - ou des gens qui prennent des pilules contre l'anxiété, mais ce sont des groupes. Je rigole au "nous", jamais au "tu". »

En ce moment, il aime pinailler sur les invraisemblances marketing qui se greffent parfois aux injonctions du discours écolo, tels le suremballage et l'obsolescence programmée de toutes nos bébelles informatiques... voire même celle de certains matériaux verts. 

« On chicane les citoyens pour qu'ils fassent plus attention à l'environnement, mais quand j'ai eu un dégât d'eau et que j'ai voulu changer seulement une petite section de mon plancher flottant, je n'ai pas pu, et j'ai dû le changer au complet, juste parce que les nouvelles planches ne fittaient pas. Les compagnies ont tout calculé... » Voilà exactement le type d'anecdotes que JMP aime partager et dont son public raffole.

À la Curd, « pour donner de la couleur au spectacle », Jean-Marc Parent a invité le chanteur - et concurrent de la première saison de LaVoix - Dany Flanders, avec qui il s'est lié d'amitié. Flanders et lui ont partagé la scène pour la première fois lors des deux représentations de L'Événement JMP. « C'est très trippant ! »

Chaque année, l'humoriste nourrit une « petite frustration » envers L'Événement JMP. Certes, ce moment-clef du festival Juste pour rire est « le plus bel outil de promotion possible », mais « je ne peux même pas partir en tournée avec ces quatre heures de nouveau matériel ». Car, par respect pour son public, « qui ne paie pour venir voir en show ce qu'il a déjà vu à la télé », Jean-Marc parent s'est toujours refusé d'incorporer ses blagues improvisées à L'Événement dans ses spectacles - à quelques rares exceptions près, comme le fameux numéro du bateau géant Mangusta. « J'étais obligé de le refaire, parce que tout le monde me le demandait ». 

Comme le dernier Événement JMP ne sera pas diffusé à la télé avant six mois, il se sent à l'aise d'en extirper quelques bribes parmi celles qu'il estime les plus croustillantes. Mais pas nécessairement : « Tout ça dépendra de ce que j'ai vécu dans la journée et de 1001 choses. »

La Troupe LOL

Jeudi, l'humoriste sera précédé de la Troupe LOL, composée des jeunes gagnants d'un concours organisé dans les écoles de l'Est ontarien, et chapeautée par Juste pour rire.

Jamais de captation vidéo

On imaginait que les spectacles improvisés de Jean-Marc Parent donnaient systématiquement lieu à des captations, afin qu'il puisse retravailler ses blagues. Mais non, «pas de caméra», assure-t-il. Dans la salle, une collaboratrice, Marie-Ève, note ce qu'elle trouve particulièrement drôle. Heureusement, « sinon, j'oublie [les gags] dans l'heure qui suit», avoue-t-il. C'est dans son carnet qu'il puisera les ingrédients de ses futurs spectacles. 

«Une fois qu'on a le noeud, je le refais cinq ou six fois, je joue dedans, et ça commence à prendre forme. Je déplace de lignes, je raccourcis, je peaufine. Je place les choses. Et je trouve une fin. C'est très important pour moi qu'il y ait une conclusion. Tant qu'il n'y a pas de fin, c'est une histoire, mais ce n'est pas un numéro», explique l'humoriste. 

En réalité «inventer des numéros sur place, c'est le même effort que les écrire... C'est juste pas les mêmes muscles qui travaillent».

Demandez le programme!

DJ Champion montera sur scène le vendredi 19 août, entouré de ses G-string et précédé du groupe de l'Outaouais Les Malpris. L'Acadienne Lisa LeBlanc fera résonner son banjo le samedi 20 août.  Le dimanche, en après-midi, place au rock énergique de Marco et les Torvis. 

Pour divertir le jeune public, on compte sur Jojo et le camion rouge, un spectacle musical pédagogique sur la prévention des incendies (samedi 20, à 11h) et sur les chansons campagnardes et country de Brimbelle, accompagnée de sa mascotte Foin-Foin (dimanche 21, à 11h).

Le festival est gratuit pour les enfants de 7 ans et moins.

Pour y aller

Du 17 au 21 août

Fromagerie St-Albert

festivaldelacurd.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer