Une comédie s'invite à Buckingham

Pas moins de 14 comédiens défileront sur scène... (Benoit Sabourin, LeDroit)

Agrandir

Pas moins de 14 comédiens défileront sur scène durant les représentations afin d'y interpréter la trentaine de personnages intégrés au scénario.

Benoit Sabourin, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pour sa 22e production, le Théâtre de l'Escapade propose La visite ou Surtout sentez-vous pas obligés de venir!, une comédie de Michel Marc Bouchard et Robert Bellefeuille.

Pas de doute, cette nouvelle production, qui prendra d'assaut le centre de services de Buckingham du 2 au 5 juin et du 10 au 12 juin, sera l'une des plus imposantes distributions de l'histoire de la petite troupe de théâtre communautaire fondée en 1991.

Pas moins de 14 comédiens défileront sur scène durant les représentations afin d'y interpréter la trentaine de personnages intégrés au scénario. Depuis le mois de mars, le groupe de comédiens se rencontre à raison de deux fois par semaine pour répéter. 

Pour le metteur en scène Martin Vanasse, qui succède au poste à Francis Leblanc (2015) et François Bastien (2014), le choix de l'oeuvre n'a pas été difficile à faire.

«J'avais envie d'une comédie. Nous faisions beaucoup de dramatique par les années passées. C'est bon de doser entre les genres. En plus, je souhaitais un texte avec beaucoup de personnages parce que nous avons beaucoup de gens qui se sont joints à nous depuis les trois dernières années, surtout avec les lectures publiques. Je voulais faire jouer ces gens-là», explique le principal intéressé.

La visite ou surtout, sentez-vous pas obligés de venir!, c'est l'histoire du couple formé de Monique (Sylvie Laflamme) et Roger (Stéphane Mongeon). On pénètre au coeur de trois journées mémorables vécues par l'homme et la femme. Trois journées vécues à différentes époques et au cours desquelles ils ont accueilli de la visite à leur domicile. L'oeuvre se découpe en trois actes qui prennent lieu en 1955, 1967 et 1976.

L'histoire traite des personnages qui entrent et sortent de la maison: amis, parenté, voisine...

«C'est notre rapport que nous avons nous les Québécois avec cet amour de faire des rassemblements et des partys de famille. Il y a des trucs qui sont réjouissants, mais des fois, ce sont des oncles, des tantes et des cousines qui s'invitent et que nous n'avons pas toujours le temps de voir ou que nous ne voulons pas voir. Le propos de la pièce. c'est notre rapport à la visite, à la famille et à ces gens qui prennent parfois trop de place», illustre Martin Vanasse.

Comme à l'habitude, le Théâtre de l'Escapade se produira dans l'ancien hôtel de ville de Buckingham, au 515, rue Charles. La pièce sera présentée à 20h, les 2, 3, 4, 10 et 11 juin. Des représentations en après-midi, à 14h, auront lieu les 5 et 12 juin. Les billets sont en prévente à Librairie Rose-Marie au coût de 17$. Il sera aussi possible de payer à la porte.

Réservations par téléphone: 819-986-9685

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer