Brimbelle arrive en ville

À travers ses chansons, Guylaine Bouthillette, alias Brimbelle,... (Jessica Garneau, La Tribune)

Agrandir

À travers ses chansons, Guylaine Bouthillette, alias Brimbelle, «parle du monde agricole», mais véhicule aussi des valeurs comme l'entraide et la beauté de la nature aux enfants.

Jessica Garneau, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Tremblay
La Tribune

(Sherbrooke) Guylaine Bouthillette a tenu la barre d'une boutique de jouets à Drummondville pendant une quinzaine d'années. Parmi l'éventail des jeux qui passaient sur ses étalages, il y avait ceux de la ferme de Foin-Foin, propulsés par l'entreprise québécoise Gladius. Nombreux, les jeux. Et attirants pour celle qui a grandi sur une ferme.

«La campagne, ça m'interpelle, étant donné que ça touche à mon enfance. Foin-Foin, je trouvais que c'était un personnage fort, qui présentait un grand potentiel éducatif. Pour moi, il y avait un thème à exploiter, un créneau à développer.»

Fascinée par le rouquin fermier qui n'existait que sur papier, elle a imaginé ce qui arriverait si elle transposait son univers campagnard en mots et en musique.

«Je grattais la guitare et j'avais déjà écrit des chansons pour des proches lors d'occasions spéciales. Pour le plaisir, sans le dire à la compagnie de jeux, je me suis mise à composer en brodant autour du thème de la ferme. Ça s'écrivait tout seul, ça sortait de mon coeur.»

Lorsqu'elle a fait entendre sa brochette d'originales chansons aux gens de Gladius, ils n'ont eu qu'un mot : wow! «Ils ont trouvé que j'avais saisi l'essence de Foin-Foin.»

Avec Arthur

Ce sont eux qui, plus tard, ont croisé le Sherbrookois François Tremblay, alias la rockstar des enfants Arthur l'Aventurier. Ils lui ont parlé de la galette signée Brimbelle. L'auteur-compositeur-interprète-explorateur a été charmé. Son équipe et lui produisaient déjà les disques et les DVD de Nicolas Noël. L'idée d'ajouter une artiste à leur offre musicale pour les jeunes oreilles a vite fait son chemin. Ils ont proposé à Guylaine Bouthillette de faire partie de leur écurie (de course).

«Je viens d'un fond de rang de campagne. Cette porte qui s'ouvre, c'est un beau cadeau de la vie. Et je n'aurais pas pu demander mieux que de travailler avec des gens aussi professionnels.»

Un retour en studio a permis de peaufiner les chansons que la Drummondvilloise avait déjà sur ruban. En septembre dernier, elle a aussi pris le chemin de Charlevoix avec un Foin-Foin grandeur nature et toute une équipe de tournage. En huit jours, ils ont bouclé le DVD lancé ce mois-ci.

«Ce tournage a été comme un rêve. Les journées étaient bien remplies, mais il faisait beau, les récoltes étaient abondantes, la nature luxuriante, et tout le monde était très accueillant.»

L'auteure-compositrice-interprète était particulièrement heureuse de pouvoir, grâce au DVD, faire connaître la vie sur la ferme à des enfants qui, autrement, sont très peu en contact avec le quotidien agricole. Poules, vaches et cochons ne croisent pas souvent le chemin des petits urbains. Elle, elle ira bientôt à la rencontre de ce jeune public dans différentes salles de spectacles. Sur scène, elle fera vivre sa ménagerie au moyen de marionnettes qu'elle a fabriquées elle-même.

«À travers mes chansons, je parle du monde agricole et de l'origine des aliments qu'on trouve dans notre assiette, mais je véhicule aussi de belles valeurs. J'évoque l'entraide, la beauté de cette nature qui nous entoure, la confiance en soi. Quand j'étais petite, j'étais très timide. Ma mère m'a toujours poussée à me faire confiance, à être moi-même. C'est ce que j'essaie de transmettre aux enfants à mon tour.»

C'est une chose de chanter devant un micro de studio, c'en est une autre de le faire devant une foule de bambins.

«Tout ça se passe vraiment bien parce que j'aime les enfants et aussi parce que le personnage de Brimbelle est très près de moi. Maintenant que le disque et le DVD sont lancés, j'ai hâte aux prochains spectacles, j'ai hâte de me retrouver devant un public qui connaîtra peut-être déjà mes chansons», exprime l'artiste qui a fermé sa boutique de jouets pour se consacrer à son nouveau métier.

Pour y aller

Quand? Le 17 avril, 15h

Où? Maison de la culture de Gatineau

Renseignements: 819-243-2525 ou www.salleodyssee.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer