Du blues à 100 à l'heure

Mission: Hommage aux Blues Brothers, c'est deux heures... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Mission: Hommage aux Blues Brothers, c'est deux heures d'aventures musicales menées tambour battant par un duo bien plus sympathique que turbulent (Joé Greenwood et Dany Bélair).

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

On repère leur dégaine de loin: lunettes de soleil, chapeaux, cravates et costumes noirs. John Belushi et Dan Aykroyd ont rendu célèbres les Blues Brothers dans le film culte de John Landis (1980) où apparaissaient Ray Charles, Aretha Franklin et James Brown. Depuis, les frères sont une affaire rentable, même si la distribution puise dans la famille élargie. Dans le spectacle Mission: Hommage aux Blues Brothers, au Théâtre du Casino jusqu'à samedi soir, ils sont 10 sur scène et jouent un tempo extrêmement tonique. Au menu: du rythm'n'blues, du rock'n'roll, du swing, de la soul et toute la panoplie rêvée pour se dégourdir les jambes à l'approche des Fêtes. Pourquoi ne pas se laisser tenter?

C'est parti pour deux heures d'aventures musicales menées tambour battant par un duo bien plus sympathique que turbulent (Joé Greenwood et Dany Bélair). La température a vite gagné quelques degrés dans la salle après les présentations d'usage sur l'historique du groupe mythique.

Véritable hommage

Ce concert n'est pas une parodie, mais le véritable hommage de musiciens expérimentés dans l'ambiance chaleureuse des bas-fonds de Chicago.

Misant avant tout sur l'efficacité, les dix membres du Al's Blues Band n'ont pas ménagé leurs efforts pour enchaîner les blues et faire danser les plus intrépides. Sur des rythmes endiablés, comme il se doit!

Il faut souligner que la formation comporte un atout de taille: le chanteur soul Skipper Dean (ex-membre des Platters), qui s'est produit aux côtés des plus grands, Quincy Jones, Don Ho et The Temptations entre autres. Sa présence lui aurait valu un concert à lui seul. Son interprétation de John The Revelator a ajouté une ferveur toute bienvenue à la fièvre blues de ce vendredi soir. Dany Bélair, en pleine possession de ses moyens vocaux, a fait des étincelles dans sa libre (et survolée) interprétation de Shout, entraînant le public à lui répondre en choeur.

Qu'il s'agisse du batteur, de la basse, de la guitare, des cuivres, du clavier ou des trois chanteurs, du talent, ils en ont à revendre. Les complices du Al's Blues Band ne se sont pas privés de le faire partager, vendredi soir, au cours d'un show digne de ce nom.

Avec eux, le rythm'n'blues a pris de solides colorations rock, à donner des fourmis dans les jambes. Ce en quoi les amateurs ne se sont pas fait prier, transformant dès Jailhouse Rock le devant de la scène en piste de danse. Le tout sous l'oeil complice d'une brigade de (faux) policiers recrutés sur le site officiel du groupe. Du blues «haut les mains!»... haut la main.

Pour y aller

Quand? Samedi 19 décembre

Où? Théâtre du Casino

Renseignements? www.ticketmaster.ca ou 1-877-977-7970

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer