Dans le costard de Jake

Joé Greenwood et Dany Bélair, de Gatineau, incarnent... (Courtoisie)

Agrandir

Joé Greenwood et Dany Bélair, de Gatineau, incarnent respectivement Dan Aykroyd et John Belushi.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dire que Dany Bélair prend plaisir à enfiler le costard, les lunettes et chapeau noirs de Jake Blues dans Missionhommage aux Blues Brothers qui sera présenté au Théâtre du Casino du Lac-Leamy, vendredi et samedi, relève presque de l'euphémisme. «C'est la première fois que je me présente sur scène dans un costume. Et j'adore pouvoir être quelqu'un d'autre comme ça!» confirme le Gatinois.

Il y a donc le personnage, auquel Dany Bélair s'amuse à prêter ses traits et sa voix. Car il y a aussi le répertoire musical, que le chanteur connaissait peu ou prou avant d'être choisi pour incarner Jake.

«J'ai dû tout apprendre. Je n'avais pas vu les films et je pouvais fredonner deux ou trois chansons, pas plus. Mais j'ai découvert une musique pleine de rythme, de soul et de R & B, une musique faite d'émotions. En fait, ça ne s'explique pas: ça se ressent!» lance le principal intéressé.

Sur scène, Dany Bélair donne la réplique et partage le micro avec Joé Greenwood, qui incarne Elwood Blues (lui-même joué par Dan Aykroyd). Les frangins sont entourés de deux autres interprètes (dont Skipper Dean) et de sept musiciens (incluant des cuivres).

Avant de prendre part à la finale de l'émission Un air de famille avec sa mère Louise et leur ami Jean Beaulne en décembre 2013, le Gatinois aujourd'hui dans la trentaine s'était fait remarquer du directeur musical Alain Sauvageau lors du concours Dans les souliers d'Elvis, plus tôt cette année-là.

«Quand Alain a commencé à penser à monter cet hommage aux Blues Brothers, il a pensé à moi.»

Pour bien se glisser dans la peau de Jake Blues, défendu sur scène et à l'écran par John Belushi, Dany Bélair a justement dû visionner les films à plusieurs reprises, tant en anglais qu'en français, histoire de trouver le bon ton pour interpréter les pièces du répertoire du fameux duo et pour s'adresser au public.

Trouver le bon ton

«On ne cherche pas à les imiter, tient-il toutefois à préciser, mais il faut quand même se coller aux personnages, que les gens connaissent. J'ai aussi observé la manière de bouger de Belushi, ses mimiques, son attitude pour bien rendre l'esprit de Jake Blues, qui est un peu plus bad boy qu'Elwood. Parce que notre production est basée sur les deux longs métrages mettant en vedette les deux frères, et non pas sur les spectacles qu'ils présentaient dans les bars.»

Encore lui faut-il ne pas oublier le caractère plus ombragé de son personnage. «Il a tout le temps la baboune, ce qui est tout le contraire de moi. Des fois, je dois vraiment me retenir pour ne pas rire, tellement on a du plaisir à faire ce spectacle-là, Joé (Greenwood) et moi!»

Le plus difficile pour Dany Bélair demeure néanmoins de se retrouver sur scène sans sa guitare.

«D'habitude, je reste plutôt proche de mon micro sur pied, étant donné que je m'accompagne à la guitare. Là, on a des micros sans fil et on se promène sur la scène, voire dans la salle à certains moments. En plus, on doit danser!»

Si les chorégraphies n'ont rien de «trop compliqué», avoue M. Bélair, elles ont malgré tout nécessité qu'il assimile une nouvelle facette du métier. «Je n'ai jamais eu de difficulté à apprendre des chansons, mais danser, c'est autre chose!»

Or, le Gatinois aime chanter et faire rire, quand il se présente devant le public. «Porter un costume, jouer un personnage, tout ça me donne un sentiment de liberté encore plus grand, sur scène.»

Ce qui ne l'empêche pas de sentir un peu de pression à l'idée de se produire en Outaouais. «C'est plus stressant qu'ailleurs, parce que je vais connaître bien des gens dans la salle, avoue-t-il. En même temps, j'aime tellement ce que je fais en ce moment que le plaisir sera plus fort que le stress, vendredi soir, j'en suis sûr!»

Pour y aller

Quand? Les 18 et 19 décembre, 20 h

Où? Théâtre du Casino du Lac-Leamy

Renseignements: 1-877-977-7970; ticketmaster.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer