Forêt tropicale, défis et grenouilles

Arthur L'aventurier présentera son spectacle Arthur au Costa Rica,... (Courtoisie)

Agrandir

Arthur L'aventurier présentera son spectacle Arthur au Costa Rica, qui vient «en complément» au DVD éponyme paru voilà quelques semaines.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Arthur L'aventurier s'offre un périple dans la jungle de l'Outaouais, qu'il traversera d'est en ouest pour y lancer son nouveau spectacle, Arthur au Costa Rica.

Il visitera Buckingham samedi (carrefour culturel L'ESTacade, 7 novembre, 14h), puis se produira le lendemain à Cantley (école Rose-des-vents, 10h) et à La Pêche (complexe sportif, 15h30).

Le baroudeur préféré des enfants sera de retour à Gatineau le 21 février à la Maison de la culture. Il y présentera ce même spectacle, qui vient «en complément» au DVD éponyme paru voilà quelques semaines. Le film relate le périple d'Arthur à travers ce pays d'Amérique centrale, dans une course pour déchiffrer l'énigme que lui ont préparée ses amis costaricains.

Le globe-trotteur devra au préalable relever plusieurs défis qui l'obligeront à quelques acrobaties (rappel, canyoning, tyrolienne) et lui causeront des sueurs froides, notamment lorsque de gros crocodiles s'approcheront de son canot.

«Oh oui, j'ai eu la chienne! On ne le voit pas à l'écran, mais le croco a vraiment plongé sous mon canot. [...] Mais tous les animaux ont leur rôle à jouer et j'ai voulu redonner aux serpents et aux reptiles leurs lettres de noblesse à travers une chanson», note Arthur, qui, à tout prendre, préférerait «finir bouffé» par un croco que tourner ses aventures «devant un écran vert ou en recourant à des trucages».

«Terre d'aventures»

Avant même de porter son chapeau d'aventurier - à l'époque "pré-arthurienne" où il était technicien forestier et où, guitariste, il animait des camps sous le nom de François Tremblay -, Arthur s'est toujours donné le mandat de «rendre la nature accessible» aux enfants.

Or «le Costa Rica est une terre d'aventures extraordinaire parce que, le gouvernement a eu la brillante idée d'investir dans la conservation» de sa faune et de sa flore, rappelle Arthur. Alors qu'«au Nicaragua, juste à côté, tout a été déforesté», soulève-t-il, le Costa Rica a préféré «préserver sa ressource» et «miser sur le développement durable de sa forêt tropicale» et sur un tourisme vert.

Cette vaste forêt «est restée à l'état sauvage, c'est pour cela qu'il y a tant de bestioles à voir», observe Arthur, encore sous le charme de cet «incroyable terrain de jeu», grâce auquel il a pu s'approcher d'une multitude d'oiseaux, perroquets et batraciens bariolés, de reptiles peu peureux, de singes farceurs et/ou hurleurs... tout en se familiarisant au passage avec certaines coutumes de la tribu Maleku.

L'aventurier s'est éloigné de ses aventures narratives pour se lancer pour la première fois dans une course d'épreuves. «Arthur a 20 ans cette année. Il était temps de le mettre véritablement au défi», rigole François Tremblay, qui se dit passionné des émissions du type The Amazing Race.

Concert de grenouilles

Mais s'il «transforme la scène en forêt tropicale» (un des arbres lui sert d'écran pour projeter des images rapportées de son périple) et s'il prend soin d'étoffer l'ambiance avec des brumisateurs, des jeux d'éclairage et des effets sonores, Arthur, en spectacle, se garde bien de coller de trop près son aventure sur le terrain. «Je me fais un peu le grand frère, qui raconte des anecdotes que l'on n'a pas vues dans le DVD. Je veux que l'expérience soit différente.»

L'aventurier en profite pour souligner ses vingt ans de scène - ponctués de quelque 120 chansons - en faisant tomber le quatrième mur, le temps d'une pause autour d'un "feu" de camp, où il prend les demandes spéciales du public. «C'est un spectacle très interactif», promet Arthur, qui n'hésitera pas à «transformer le public en grenouilles dans un marécage», le temps d'un concert polyphonique.

Pour y aller

7 novembre, 14h: salle Desjardins, Gatineau/Carrefour culturel L'ESTacade

8 novembre, 10h: école Rose-des-vents, Cantley

8 novembre, 15h30: complexe sportif, La Pêche

21 février: Maison de la culture de Gatineau

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer