Vingt-neuf artistes à l'assaut de l'Ontario

Le chanteur, accordéoniste et homme-orchestre de Hey, Wow,... (Courtoisie)

Agrandir

Le chanteur, accordéoniste et homme-orchestre de Hey, Wow, Jean-Marc Lalonde, est ravi de participer à ces tournées.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Quelque 29 artistes francophones, parmi lesquel 11 Franco-Ontariens, dont la gang ottavienne d'Hey, Wow, se baladeront aux quatre coins de la province grâce aux Tournées Réseau Ontario 2015-2016, dont la programmation est dévoilée aujourd'hui.

Têtes d'affiche de ces tournées, le chanteur Damien Robitaille et l'humoriste québécois Mario Jean présenteront respectivement leur spectacle Pièce par pièce et Moi, Mario.

Tentant de représenter l'éventail de disciplines le plus large possible, le volet «grand public» de ces Tournées ratisse large.

Hey, Wow a mérité sa place en janvier dernier, lorsque le quatuor a remporté le prix Coup de foudre de la 34e édition de Contact Ontarois, la vitrine où se retrouvent chaque année la vingtaine de diffuseurs de la francophonie ontarienne. Idem pour Le Paysagiste, qui avait mis la main sur le prix «100% garanti» en proposant un mélange de musique, de théâtre et de peinture en direct, et la bande de Cherry Chérie (prix «Expérience Extrême»).

Outre ces trois formations, la programmation inclut des prestations musicales d'En Bref, Mélissa Ouimet, Eric Dubeau, Dans l'Shed, Sandra Le Couteur et Marco et les Torvis.

Les municipalités ontariennes verront aussi débarquer des pièces signées par le Théâtre la Catapulte, le Théâtre du Belvédère, le Théâtre à Tempo, Ombres Folles, Samajam et Kattam et ses Tam-Tams.

Le trio de rock alternatif d'Ottawa Mastik sera quant à lui la vedette du volet scolaire de ces Tournée.

La programmation est disponible sur le site reseauontario.ca.

Hey, Wow

Le chanteur, accordéoniste et homme-orchestre de Hey, Wow, Jean-Marc Lalonde, est ravi de participer à ces tournées, qui permettront à son groupe de se produire à Hamilton (vendredi) puis Toronto (samedi) puis de visiter une poignée d'autres «métropoles» éloignées. «Ce sera de belles retrouvailles», sourit le musicien qui s'est longtemps produit au sein de Deux Saisons et La Ligue du Bonheur.

M. Lalonde se montre lui-même hésitant à coller une étiquette sur son nouveau groupe, qui joue aux frontières du trad, du rock, du rockabilly, du folk et du disco. Finalement, une fois «sur scène, c'est l'accordéon qui lui donne son homogénéité».

En marge de ses compositions originales - truffées de «clins d'oeil et d'emprunts» ou «de références musicales plus subtiles», souligne l'accordéoniste - le groupe aime reprendre quelques succès populaires, comme «la chanson Pop Corn, en version full disco, à l'accordéon, ou encore La Goutte, de Swing - que M. Lalonde a coécrite avec Michel Bénac.

«Il m'arrive même de hurler à la screamo-punk. [...] On m'a dit un jour: "C'est comme du Deux Saisons, mais sous stéroïdes." À cause du son de l'accordéon, qui passe par toutes sortes d'effets spéciaux», lance le musicien. Il va jusqu'à parler de «wahccordéon», quand il branche une pédale wah wah sur son instrument.

Son quatuor est complété par Martin Newman, Ross Murray, et Kevin Daoust, de Règlement 17. «Ce sont des musiciens très polyvalents. Ensemble, on peut tout faire, y compris du jazz et du Motown. Avec eux, j'ai l'impression de rouler en Maserati: moi, je prépare le châssis des chansons, je compose, et eux ils s'occupent des enjolivures et des mags et ils me font une voiture de haute performance.»

Étrangement, le groupe n'a aucunement l'intention de sortir un album, préférant lancer ses chansons une à une sur les plates-formes numériques.

«Les vieux modèles ne fonctionnent plus. Il faut trouver autre chose», justifie-t-il. Leur prochain extrait, Ma blonde est Awesome, sera bientôt prêt.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer