Lectures au fil de l'eau

Les comédiens Richard Léger et Maxine Turcotte sont sur un bateau. Ils se... (PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les comédiens Richard Léger et Maxine Turcotte sont sur un bateau. Ils se «jettent à l'eau» et interprètent des textes choisis d'auteurs de la région. De quoi s'agit-il? De la troisième édition du Bateau-livre, évidemment!

L'Association des auteurs et auteures de l'Outaouais et la biennale des Zones Théâtrales appareillent vers la troisième édition de cette croisière-lecture. Embarquement le 20 septembre, à 14h, pour une après-midi de lectures au fil de l'eau. Au programme de trois heures de navigation sur la rivière des Outaouais: des extraits de romans et pièces de théâtre mis en lecture par Catherine Rousseau et en musique par Frédéric Levac, du groupe Pandaléon.

L'occasion unique de profiter du paysage riverain tout en savourant la plus récente production littéraire de la région, pour un coût souvent inférieur au prix pratiqué par les croisières du coin (20$).

Depuis trois ans, plus d'une trentaine d'auteurs, trois metteurs en scène et quatre musiciens ont participé à la joyeuse traversée. Ce partenariat naissant avec Zones Théâtrales a donné un nouveau cap à la formule offerte. «Les auteurs ont parfois un côté dramaturgique», fait remarquer Céline De Guise, auteure et fondatrice du Bateau-livre. Les extraits retenus sont des dialogues tirés de romans, présentés «comme au théâtre». Pour la première fois, les organisateurs ont fait appel à des comédiens. Les éditions précédentes, les écrivains lisaient eux-mêmes leurs textes.

«C'est une façon ludique et heureuse de clore les Zones Théâtrales, souligne son directeur René Cormier. Ce projet témoigne de l'audace d'auteurs qui osent porter une parole.»

Volet supplémentaire

M. Cormier a dû ajouter un volet à sa programmation, avec un statut un peu spécial car l'événement était prévu le lendemain du dernier spectacle à l'affiche de la biennale. Le Bateau-livre jettera donc les amarres en «zone clandestine». Dans un programme pensé comme la construction d'un livre, on pourra entendre les plus récents écrits des dramaturges Alain Doom et Michel Ouellette, ainsi que ceux des auteurs Marie-Thérèse Béland, Lysette Brochu, Jean-Louis Grosmaire, Véronique-Marie Kaye, Marie-Josée Martin ainsi que Blaise Ndala. Allons tanguer avec les mots au fil de l'eau...

Pour y aller

Quand? 20 septembre (départ à 14h, retour vers 17h)

Où? Quai des artistes (895, rue Jacques-Cartier)

Renseignements: Maison des auteurs (AAAO), 819-770-3339

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer