Rentrée culturelle: en vedette sur les planches

As is (tel quel), écrit et mis en scène... (Courtoisie)

Agrandir

As is (tel quel), écrit et mis en scène par Simon Boudreault, arpentera sur les planches du CNA du 28 au 31 octobre.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur les planches de théâtre, la rentrée se fait voir avec éclat.

CNA (1-888-991-2787)

En patientant avant d'accueillir en 2016 trois grands metteurs en scène: Robert Lepage, Joël Pommerat et Denis Marleau, le théâtre français propose une mise en bouche automnale plutôt appétissante.

Rendez-vous sera pris au studio du CNA, à l'exception du spectacle Five Kings - l'histoire de notre chute, présenté au théâtre. Une production titanesque d'environ 5 heures - avec deux entractes - écrite par Olivier Kemeid. Dans cette nouvelle création fleuve, co-produite par le CNA et mise en scène par Frédéric Dubois, ce ne sont pas moins de 13 acteurs qui se relaieront sur scène pour incarner une quarantaine de personnages. Tous inspirés du cycle des Rois, de Shakespeare (de Richard II à Richard III, en passant par Henri IV, Henri V et Henri VI) et du collage que le cinéaste Orson Welles en fit en 1939, ils prendront les traits de figures contemporaines politiques pour mieux questionner le pouvoir. Comment y accède-t-on? Comment le garder? Quelles manigances opérer? Autant d'aspects qui se doubleront d'une résonance particulière un mois tout juste après les élections fédérales (19-22 novembre).

Aussi à l'affiche, À quoi ça sert d'être brillant si t'éclaires personne, de Lisa L'Heureux et Gabriel Robichaud, dirigés par Brigitte Haentjens. Happening littéraire et musical pour célébrer le Jour des Franco-Ontariens (25-26 septembre.)

Septembre, écrit par Evelyne de la Chenelière, mis en scène par Daniel Brière. Solo d'une mère à l'imagination fertile, appelée à venir chercher sa fille à l'école en urgence (14-17 octobre).

As is (tel quel), écrit et mis en scène par Simon Boudreault. Épopée moderne où il est question de cossins et de leur (in)utilité, de l'Armée du Salut, de la société consumériste et des laissés pour compte (28-31 octobre)

Instructions pour un éventuel gouvernement socialiste qui souhaiterait abolir la fête de Noël, mis en scène par Marc Beaupré. Thriller économique mettant en vedette le duo Luc Picard et Sophie Desmarais à quelques heures du krach boursier de 2008 (9-12 décembre).

Nouvelle Scène (613-241-2727)

En attendant sa réouverture en janvier 2016, La Nouvelle Scène ne chôme pas. La programmation intégrale sera dévoilée la semaine prochaine, mais voici un avant-goût de quelques productions proposées par les compagnies résidentes.

La Catapulte lancera Et au pire, on se mariera, adapté et mis en scène par Nicolas Gendron, d'après le roman de Sophie Bienvenu (1er-3 octobre). Elle reprendra également Ik Onkar, spectacle pour adolescents couronné de deux prix Rideau Awards 2013, de retour à Ottawa un soir seulement après une longue tournée canadienne (5 décembre).

Le Trillium marque sa 40e saison avec #PigeonsAffamés, une création multidisciplinaire d'Anne-Marie White, JP Loignon et Mylène Roy présentée dans le cadre des Zones Théâtrales (18-19 septembre, avant une reprise en janvier 2016).

Quant à Vox Théâtre et au Théâtre de la Vieille 17, spécialisés dans le théâtre jeunes, ils gardent l'entière surprise de leur programmation pour le lancement le 9 septembre.

Les plus curieux pourront se rabattre sur la visite du chantier de reconstruction lors des Zones Théâtrales, le 15 septembre prochain.

Centre des arts Shenkman (613-580-2700)

Le Théâtre Richcraft accueillera deux productions théâtrales aux antipodes: Ainsi soient-elles - une comédie mettant en scène cinq religieuses prêtes à tout pour sauver leur couvent (21-22 novembre) et Ma première fois (27 novembre), un spectacle déjà présenté à la Maison de la culture de Gatineau, en février, portant sur les premières relations sexuelles.

Quelques humoristes fouleront aussi la scène du Centre des arts Shenkman: Jérémy Demay (16 octobre) et Philippe Bond (14 novembre).

Théâtre de l'Île et Espace René-Provost (819-243-8000)

Au Théâtre de l'Île, La Sagouine d'Antonine Maillet fait son retour en ouverture de saison (16 septembre - 17 octobre), suivie de la production communautaire Small Talk (4 novembre-5 décembre) et d'#Autopsie 2015 (10-12 décembre). 

À voir également: Carte Blanche présentant Éliane McLeod et Off à l'espace René-Provost.

Maison de la culture (819-243-2525)

La salle Odyssée nous met en appétit en débutant sa saison par Le Combat des chefs, une comédie rocambolesque campée dans un restaurant de Niagara Falls (11-12 septembre). Après un succès retentissant à Montréal, la pièce Tu te souviendras de moi de François Archambault s'arrêtera à Gatineau au cours de sa tournée québécoise (25-26 septembre). Une réflexion sur la mémoire et le refus de disparaître

Judy Garland, la fin d'une étoile, un biopic scénique sur l'une des plus grandes stars américaines (10 octobre)

Notre petite ville, de Thornton Wilder, le récit (prix Pulitzer 1938) d'une petite communauté rurale du New Hampshire à travers la vie d'Émilie Webb.

Moby Dick, une adaptation épique de l'oeuvre de Herman Melville avec comédiens, acrobates et musiciens (27-28 novembre).

En humour, la salle Odyssée a invité Les 5 prochains, troupe émergente au sein de laquelle figure Katherine Levac (30 septembre). La relève du rire sera aussi représentée par Derrick Frenette (2 novembre) et Les lundis Juste pour rire, présentés une fois par mois au Foyer de la MCG. La salle Odyssée passera 2015 dans le tordeur (17 décembre) et ré-accueillera Daniel Lemire, Sugar Sammy, Boucar Diouf, Valérie Blais, Cathy Gauthier, P-A Méthot, André Sauvé, Olivier Martineau, Stéphane Fallu, Laurent Paquin, Louis-José Houde, Guillaume Wagner, François Bellefeuille, Emmanuel Bilodeau et Rachid Badouri, en supplémentaire.

Aussi à l'affiche: les Zones théâtrales (613-947-7000 ou zonestheatrales.ca)

Grand rendez-vous biennal du théâtre francophone du Canada et des régions du Québec, les «Zones» reviennent en force cet automne: neuf spectacles (dont six nouvelles créations), une incursion inattendue dans l'univers circassien, et toujours des rencontres, débats, lectures...

Avec trois mises en scène à l'affiche, Joël Beddows raffle la mise de la programmation 2015. Sous sa direction: Un neurimome sur une balançoire (15-16 septembre), le spectacle jeune public Petites bûches (18-19 septembre) et Avant l'archipel (14 septembre).

Quelques habitués de la manifestation signent leur retour: Claude Guilmain et Louise Naubert pour Americandream.ca: Malaises et Pax Americana (14-15 septembre), Marc-André Charron et son univers clownesque déjanté avec Les Trois Mousquetaires Plomberie (15 et 16 septembre).

En zones libres, il y aura de la marionnette (Tricycle, 16-17 septembre), du cirque sous chapiteau, (Barbecue, 16-19 septembre), des productions d'ici - État Vertical de Création in Vivo (18-19 septembre), #PigeonsAffamés du Théâtre du Trillium (18-19 septembre) -, du théâtre venu d'autres cieux - Sans Pays (17-18 septembre).

- Avec Yves Bergeras

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer