Le Festival country sort le grand jeu

Attention, avis de tempête country, dès ce soir et jusqu'au 9 août, dans le... (Courtoisie)

Agrandir

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Attention, avis de tempête country, dès ce soir et jusqu'au 9 août, dans le stationnement du Casino du Lac-Leamy.

Le 23e Festival country du Grand Gatineau y lancera son «Yihaaaa!» d'envoi en accueillant Lipstick Rodéo à 19h30, «un sextette de rockeuses qui célèbrent le bon vieux country américain et le southern rock de façon unique et énergique», présente le site officiel du groupe.

Le festival - rendu itinérant par la force des choses - s'est déplacé du stationnement du centre Robert-Guertin à celui du Casino du Lac-Leamy pour les deux prochaines éditions. Un déménagement très favorable au futur développement de la manifestation, estime son directeur, Michel Gervais, qui a signé un partenariat de deux ans avec le Casino.

«Nous rejoignons le site touristique le plus fréquenté de l'Outaouais, se réjouit le directeur. La situation en plein centre-ville améliore l'accessibilité; celle de la proximité du lac Leamy favorise l'aspect récréatif.»

Des centaines de caravanes sont attendues jusqu'à dimanche, 40% de la clientèle provenant de l'extérieur de l'Outaouais. L'organisation espère ainsi attirer 20000 festivaliers à cette édition, soit environ un quart de plus par rapport à l'an dernier.

Une manne financière non négligeable pour le Casino qui s'est mis, sans attendre, au diapason de la manifestation: chapeaux de cow-boy pour les croupiers, taureau électrique en décoration... si le rodéo ne figure toujours pas à la programmation du festival, il se sera taillé une place dans l'arène des «bandits manchots».

La proximité avec le casino expliquerait aussi que le public-cible soit moins familial, cet été, préférant cibler les 20-55 ans.

«Le roi est de retour»

Au total, une vingtaine de concerts annoncés, dont celui de l'incontournable Irvin Blais - «oui, le roi est de retour!» s'exclame M. Gervais - à l'affiche demain soir pour trois heures de performance.

Parce qu'«on fait vite le tour du country francophone», note le directeur, la scène s'ouvre vendredi aux prestations anglophones, avec Alan Jackson Experience, Nelson Colt et Phil Denault.

Samedi, la relève côtoie la vieille garde country: Sylvain Dubois de Gatineau et Jean-Roch Cumming's assureront la première partie de l'inénarrable acadien Cayouche.

L'Open Country des Mountain Daisy clôturera le festival, dimanche, avec une pléiade d'artistes invités: Yoan Garneau, Renée Martel, Laurence Jalbert, Guylaine Tanguay et David Thibault, devenu l'un des chouchous de l'émission The Voice, en France. Ce dernier nous a accordé une entrevue qu'on pourra lire dans notre édition de samedi.

À noter que des spectacles sont offerts à compter de 13h, vendredi, samedi et dimanche. Karaoké et danse en ligne contribueront à la bonne humeur du festival.

L'intégralité de la programmation est disponible sur le site Internet du FCGG.

mcucchi@ledroit.com

Pour y aller

Quand : Jusqu'au 9 août

Où : Stationnement du Casino du Lac-Leamy

Renseignements : www.countrygatineau.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer