Opera Lyra embrasse le modernisme

Opera Lyra a présenté mercredi sa programmation 2015-2016.... (Courtoisie)

Agrandir

Opera Lyra a présenté mercredi sa programmation 2015-2016. Parmi les oeuvres qui seront interprétées, les spectateurs pourront voir et entendre Fidelio de Beethoven.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Opéra Lyra (OL) a dévoilé mercredi le contenu de sa saison 2015-2016 en mettant l'accent sur les «améliorations» apportées à sa programmation - en dépit de finances toujours précaires - parmi lesquelles figure notamment un partenariat avec la compagnie torontoise Essential Opera.

En plus des deux opéras classiques que produit l'OL chaque année au Centre national des Arts (CNA) - Le Barbier de Séville de Rossini et Fidelio de Beethoven seront revisités, cette saison -, deux nouveaux partenariats permettront de faire jouer «d'autres spectacles classiques et contemporains dans de petites salles à Ottawa», a indiqué hier le directeur général d'OL, Jeep Jeffries, par voie de communiqué.

Qualifié d'«initiative ambitieuse» par M. Jeffries, le partenariat avec Essential Opera et Great Canadian Theatre Company permettra de présenter, en octobre 2015, Etiquette et Regina, deux courts opéras composés par de jeunes compositeurs canadiens.

Ces deux opéras en un acte seront présentés en programme double les 16, 17 et 18 octobre 2015.

Miser sur l'audace

L'arrivée de Kevin Mallon à titre de directeur artistique par intérim d'Opera Lyra, l'an dernier, semble indiquer un changement de cap de la part de l'organisme, à en juger par les propositions audacieuses de ses prochaines mises en scène.

C'est une version du Barbier de Séville «remise au goût du jour» qui sera montée au CNA les 26, 28, 30 septembre et le 3 octobre. L'opéra-comique de Rossini se situe toujours à Séville, mais dans les années 1940, sur un plateau de cinéma où se tourne un film sur Carmen. Dans cette mise en scène, Rosina devient une jeune starlette, Figaro un styliste et Bartolo le patron du studio.

Entièrement canadienne, la distribution compte sur les voix de la mezzo-soprano Marion Newman (Rosina) et du baryton Joshua Hopkins (Figaro), complétée par Isaiah Bell (le comte Almaviva), Peter McGillivray (Bartolo), Giles Tomkins (Basilio), Ben Covey (Fiorello) et Maghan McPhee (Berta).

Fidelio, qui sera monté les 19, 23 et 26 mars 2016, ne sera pas épargné par le vent de folie qui enhardit Opera Lyra cette saison. L'unique opéra jamais composé par Beethoven sera gratifié d'une approche multimédia. Dans cette version, l'action se situe dans une prison d'Iraq, en 2003. Déguisée en homme (Fidelio), Leonore intègre les rangs de ceux qui ont emprisonné son mari, Florestan, un prisonnier politique qui attend son exécution mais qu'elle compte bien sauver.

Dans le rôle principal, la soprano Ileana Montalbetti défendra cette histoire de sacrifice et d'héroïsme. Les Canadiens Thomas Goerz, Virginia Hatfield, Giles Tomkins et John Avey complètent cettte distribution... qui n'attend plus que la voix de Florestan.

Dans les deux cas, le directeur artistique par intérim de l'OCNA, Kevin Mallon, dirigera l'orchestre, tandis que Laurence Ewashko prendra la responsabilité du Choeur d'Opera Lyra.

Spectacles familiaux

Cet automne, un spectacle ciblant les familles et le public scolaire traitera de harcèlement et d'intimidation. Le public est invité à participer en chansons à Operation Superpower, qui sera présenté à la Cour des arts les 24, 25 et 31 octobre, à 13 h et 15 h.

Les 27, 28 et 29 mai 2016, Haydn sera à l'honneur à travers trois représentations de L'isola disabitata données à l'église Dominion-Chalmers United, en collaboration avec le Studio des jeunes artistes d'Opéra Lyra et l'orchestre de chambre Thirteen Strings, dirigés par le chef Kevin Mallon.

Le prochain opéra d'OL, l'exubérant Mariage de Figaro de Mozart, viendra conclure la présente saison.

La pièce est présentée les 19, 21, 23 et 26 mars (Salle Southam).

Les billets sont en ventes à la billetterie du CNA, au 613-947-7000 poste 620, et via le site www.operalyra.ca.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer