Le sexe en scène

Jonathan Roberge, Marie-Soleil Dion, le metteur en scène... (Courtoisie)

Agrandir

Jonathan Roberge, Marie-Soleil Dion, le metteur en scène Jasmin Roy, Martin Vachon et Roxane Bourdages

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Ils rigolent. Beaucoup. Racontent leur spectacle en éclatant de rire et promettent une soirée émoustillante. «C'est le meilleur spectacle de l'année pour une date!» garantit tout sourire Martin Vachon, l'un des quatre acteurs de Ma première fois. Chaud devant: en cette saison théâtrale frisquette, l'invitation a quelque chose d'un peu neuf, d'un peu culotté - et même déculotté!

Est-il encore possible de bousculer en parlant de sexe? Vu l'émoi qui aurait électrisé le public depuis la première représentation de la pièce au festival Juste pour rire, l'été dernier, on est tenté de le croire. «Mais attention, il n'y a pas de nudité sur scène», avertit l'actrice Roxane Bourdages, rencontrée à Gatineau au cours de la tournée promotionnelle de cette production québécoise à l'affiche de la salle Odyssée le 20 février.

Car Ma première fois, comme son titre l'indique, exhibe sur scène les premiers rapports sexuels, ceux «dont on se souvient ou que l'on préférerait oublier».

Dans un cimetière, dans le métro ou encore dans un avion - «aux heures de pointe», renchérit Martin Vachon - les yeux ronds, toutes les situations évoquées sont «véridiques», tirées de témoignages d'internautes publiées sur le site Myfirsttime.com. Dans le lot, il y a «les plus coincés, les dévergondés, les émotifs», et autres, à décliner sur le mode humoristique de la chanson Le zizi de Pierre Perret.

Situations cocasses

En tout, 40 000 expériences ont été partagées en ligne sur ce site américain qui continue de publier les histoires intimes.

«Saisissez la chance d'immortaliser ce moment que vous avez partagé ensemble. Sauvegardez-le pour l'éternité. Qui sait, peut-être que quelqu'un peut apprendre de vos erreurs», peut-on lire en anglais sur la page d'accueil.

Il y a quelques années, l'auteur new-yorkais Ken Davenport en a tiré une comédie dont les droits ont été achetés à l'étranger, en France et en Belgique notamment. Au Québec, Jasmin Roy en signe l'adaptation qui part en tournée cette année.

Si les témoignages mis en scène varient d'un pays à l'autre, la pièce demeure une avalanche de situations cocasses tout à fait indiquées pour muscler les zygomatiques. Chaque acteur interprète une cinquantaine de personnages en 90 minutes de spectacle mené à un train d'enfer. «Les changements se font très rapidement, même s'il ne s'agit parfois que de hausser le ton, ou de modifier le rythme de la voix», explique Roxane Bourdages.

Entre bons et mauvais coups, sans aucun tabou, Ma première fois parle d'un romantisme d'aujourd'hui qui sait faire avec la crudité du désir et du sexe. Statistiques à l'appui!

Rien de très pornographique dans cette comédie légère destinée toutefois aux spectateurs adultes. «Seize ans est l'âge limite suggéré, prévient le comédien, mais rien n'empêche un parent informé d'accompagner un enfant plus jeune.»

Appât de choix pour un public en quête de sage dévergondage, gageons que Ma première fois saura trouver preneur en ce lendemain de Saint-Valentin...

Pour y aller

OÙ? Maison de la culture de Gatineau

QUAND? Le 20 février, 20h

RENSEIGNEMENTS: 819-243-2525 ; salleodyssee.ca

Partager

À lire aussi

  • La sexualité dans tous ses émois

    Arts et spectacles

    La sexualité dans tous ses émois

    De la «première fois» à l'exploration des sens(ations) les plus voluptueuses, la sexualité est partie prenante de l'expérience humaine. Une sexualité... »

  • Quand l'érotisme devient militant

    Livres

    Quand l'érotisme devient militant

    En devenant la première musulmane à publier un roman du genre il y a 10 ans, Nedjma a délibérément choisi de faire rimer érotisme et militantisme.... »

  • Quitter la <em>Banquette arrière</em> de ses désirs

    Livres

    Quitter la Banquette arrière de ses désirs

    Un recueil de nouvelles érotiques oublié par une passagère dans un taxi. Et un chauffeur qui décide de partager le plaisir de lire avec certains de... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer