Buckingham en Fête élargira ses frontières

La programmation de la 25e édition de Buckingham... (ARCHIVES, LeDroit)

Agrandir

La programmation de la 25e édition de Buckingham en fête sera dévoilée ce printemps.

ARCHIVES, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Festival d'été Buckingham en Fête reprendra de plus belle, du 9 au 12 juillet prochain, après une pause d'un an. Pour le retour de l'événement, les organisateurs prévoient une formule «renouvelée» qui sera notamment marquée par des festivités qui déborderont désormais du parc Maclaren pour s'étendre dans les rues du Vieux Buckingham.

Selon Hugo Parisien, directeur général du Carrefour culturel ESTacade (CCE), organisme qui produit le festival, les préparatifs vont bon train à sept mois de voir l'événement renaître de ses cendres.

«Je confirme hors de tout doute qu'il y aura une belle édition de Buckingham en Fête en 2015. Nous sommes à élaborer le plan de match. On peut dire d'emblée que ça ne se passera plus uniquement au parc Maclaren, mais que ce sera un peu partout à Buckingham», a indiqué le principal intéressé en entrevue téléphonique.

La 25e programmation officielle doit être dévoilée ce printemps, mais il est déjà acquis que les habitués du festival constateront plusieurs changements à la nouvelle mouture.

En plus des activités prévues en dehors du site principal, une imposante programmation à saveur familiale se greffera à celle destinée au grand public. La place qui sera réservée au volet «spectacles musicaux» demeure inconnue pour le moment, mais les gens pourraient avoir le droit à de «belles surprises», prévient M. Parisien.

«Nous avons rédigé un plan d'affaires en fonction des attentes des citoyens du territoire desservi par Buckingham et Masson-Angers et les gens ne seront pas déçus», a-t-il laissé entendre, sans vouloir offrir plus de détails pour le moment.

Rappelons que les bénévoles en charge du festival ont annoncé au printemps dernier que l'événement prendrait une pause, après des années marquées par des difficultés financières et par un achalandage qui était à la baisse.

En ce qui concerne la volonté de la Ville de Gatineau de revoir en profondeur, dès 2016, le financement destiné aux grands événements sur son territoire, M. Parisien soutient ne pas être inquiet pour l'aide accordée à Buckingham en Fête.

«Il s'agit du seul festival d'envergure pour l'est de Gatineau. Je suis persuadé que nous aurons une bonne écoute.»

Lors des trois dernières éditions, Buckingham en Fête recevait annuellement 50000$ en contribution financière de la Ville de Gatineau, par l'entremise de sa Politique de soutien aux fêtes, festivals et événements. Une somme de 35000$ équivalente en services était aussi octroyée. Les organisateurs demandent le même montant cette année.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer