Ode à l'héritage nordique

Le groupe québécois Vent du Nord soufflera sur... (Courtoisie)

Agrandir

Le groupe québécois Vent du Nord soufflera sur les planches de la salle Jean-Despréz mercredi soir, en compagnie du trio suédois Väsen, pour faire entendre leurs mélodies nordiques.

Courtoisie

Partager

Sur le même thème

Maud Cucchi
Maud Cucchi
Le Droit

Le Vent du Nord emporte le trio suédois Väsen au Québec. Le premier groupe a soufflé ses 10 bougies l'an dernier avec son dernier album, Tromper le temps. Le second est connu comme le loup blanc dans la clairière internationale de la musique folklorique depuis plus de 20 ans. Le coup de foudre a eu lieu lors du festival Celtic Connections à Glasgow, en Écosse, au Royal Concert Hall, en 2011.

«La glace s'est brisée, il y a une chimie immédiate qui s'est installée entre nous», se souvient le musicien et chanteur Simon Beaudry, de Vent du Nord.

Les deux groupes, qui ont déjà sillonné les routes ensemble en Scandinavie l'an dernier, se partageront le micro lors d'un même concert gratuit le 30janvier, à la Maison du citoyen de Gatineau, dans le cadre de la tournée Connexions nordiques.

L'idée de cette collaboration leur a été soufflée par l'agente norvégienne du groupe québécois.

Depuis sa création en 2002, le Vent du Nord a trouvé des courants plus favorables à l'extérieur du pays: parmi la centaine de spectacles donnés chaque année, 15 seulement sont diffusés sous nos latitudes.

«Ici, la musique traditionnelle québécoise reste très connotée 'temps des Fêtes' et 'cabane à sucre', regrette Simon Beaudry. Tandis qu'en Europe et aux États-Unis, il existe de nombreux festivals et de salles de concert spécialisées dans ce genre de musique. Force est de constater qu'au Québec, il y a une honte liée à notre folklore, alors que ça s'exporte très bien.»

Et pour cause...

Parallèlement au concert de Glasgow donné avec plusieurs artistes invités pour souligner leur 10e anniversaire, les quatre musiciens du Vent du Nord ont été les premiers québécois à être couronnés du prestigieux Grand Prix du disque de l'Académie Charles Cros, en novembre dernier. Un récent honneur qui confirme, une fois de plus, leur place sur l'échiquier moins connu des musiques du monde.

Plus de détails dans LeDroit du 26 janvier 2013 ou sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer