Tout va vite et bien pour Victoria Duffield

Victoria Duffield s'arrêtera au Ritual, demain soir.... (Photo courtoisie)

Agrandir

Victoria Duffield s'arrêtera au Ritual, demain soir.

Photo courtoisie

Partager

Propulsée dans les palmarès des radios pop par ses pièces Shut Up and Dance et, plus récemment, Break My Heart, la Canadienne Victoria Duffield reconnaît qu'elle se «pince souvent» tant tout va vite et bien pour elle.

Cela dit, précise l'adolescente de 17 ans du même souffle, elle a «travaillé fort, et depuis longtemps, pour arriver là».

Entre les cours de piano classique, de danse (jazz, claquette, hip hop,etc.), de chant et d'interprétation (elle a joué à la télévision, notamment dans Smallville, en plus d'apparaître dans quelques films)... et l'école (où elle maintient une moyenne de plus de 90%), Victoria Duffield ne cache pas qu'elle a «toujours désiré faire ce métier».

«Je sais ce que je veux, je mets les efforts nécessaires et je reste concentrée sur ce que j'ai à faire pour atteindre mes objectifs», décrète-t-elle, à l'autre bout du fil.

Pour elle, tout est «question d'équilibre». «C'est sûr que je rate des soirées entre amis, des événements spéciaux à l'école, concède-t-elle, mais comme je me suis engagée dans cette voie depuis mon plus jeune âge, que c'est vraiment ce que je veux, j'ai appris à composer avec cet aspect des choses.»

Jointe entre deux spectacles, alors qu'elle est en tournée à travers le pays (elle s'arrête au Ritual, à Ottawa, demain soir, avec les membres de Faber Drive), la chanteuse se réjouit de pouvoir, d'une ville à une autre, «entrer en contact avec les gens par le biais de ma musique».

Ce lien, elle souhaite l'entretenir en interprétant des textes qui lui sont personnels. Elle cosigne d'ailleurs chacune des huit pièces de son album.

«C'était important pour moi, afin de pouvoir vraiment ressentir ce j'allais livrer comme message au public, souligne Victoria Duffield. Je raconte des histoires qui me sont arrivées, ou qui sont arrivées à mes amis. C'est ma manière d'être moi, sur disque et sur scène. Et une façon de grandir, puisque ma musique évoluera ainsi au même rythme que moi.»

Vlessard@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer