Le grand métissage

Les trophées Trille Or seront remis vendredi 5 mai, dès 20 h, au Centre des... (Archives, Le Droit)

Agrandir

Archives, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les trophées Trille Or seront remis vendredi 5 mai, dès 20 h, au Centre des arts Shenkman (CAS), à l'occasion du 9e Gala de cette fête bisannuelle, destinée à faire briller non seulement la musique ontarienne, mais aussi les meilleurs artistes de toute la francophonie canadienne.

La Semaine Trille Or débute toutefois dès lundi, avec une série de concerts vitrines accessibles au public (lire ci-dessous). 

Cette semaine se poursuivra par des panels et conférences plus spécifiquement destinés aux artisans de l'industrie, mais ouverts au public, alors que l'Association des professionnels de la musique et de la chanson (APCM), qui chapeaute l'organisation des Trille Or, et ses partenaires multiplieront les activités aux quatre coins d'Ottawa. 

Pour débuter la semaine sur une note cristalline, Radio-Canada profitera du cocktail d'ouverture, lundi (CAS, 17 h) pour dévoiler les lauréats des trois Prix Portée. Cette toute nouvelle distinction se veut le pendant des prestigieux Prix Révélation Radio-Canada, pour honorer plus spécifiquement les artistes de la francophonie pancanadienne - et non pas seulement ontariens. Ces trophées seront remis à trois finalistes choisis parmi les catégories du présent gala (plus de détails dans notre édition de lundi).

Car après avoir ouvert la porte aux musiciens de l'Ouest, lors de son édition 2015, le Gala Trille Or a désormais ouvert des catégories aux artistes de l'Acadie et du Québec. Tout un virage, pour cette initiative initialement destinée à faire briller les artistes franco-ontariens, qui, pendant longtemps et encore aujourd'hui, ont été largement sous-représentés au sein des galas de l'ADISQ et des prix JUNO,  rappelle la directrice générale de l'APCM, Natalie Bernardin.

Ce virage ne constitue nullement un changement d'ADN, soutient-elle, car l'organisme ontarien de réseautage a toujours prôné la « solidarité et l'inclusion ». 

Et ces valeurs ont servi de pierres angulaires pour asseoir toute la « ligne directrice » des Trille Or 2017. Ligne que Mme Bernardin résume en deux mots : « diversité » et « métissage ».

Artistes en prestations 

« Ça se manifeste encore plus, à toutes les étapes du gala » de l'élaboration des catégories jusqu'au choix des artistes en performance, vendredi soir : « le Québec est là [sur scène], l'Acadie est là, l'Ouest est là en force », au côté des artistes ontariens. Et partageant même parfois le micro avec eux.

« Ils vont interagir ensemble, et j'en suis super fière », dit-elle en évoquant le numéro musical qui réunira le groupe québécois Dans l'shed, l'Acadien Joey Robin Hachey et la Manitobaine Kelly Bado. Ce numéro verra se télescoper « la musique trad, le folk acadien, et la musique... afro-franco manitobaine », glisse-t-elle en pouffant, ravie de ne pouvoir définir plus précisément ce méli-mélo(dique).

D'autres exemples de brassages transfrontaliers ? Non. Pas question pour Natalie Bernardin de dévoiler les autres punches de cette soirée animée par le comédien ontarien Vincent Poirier (Improtéine, Motel Monstre) et mise en scène par Isabelle Longnus (chanteuse d'origine marseillaise établie à Vancouver depuis plus de 20 ans). 

Sur scène défileront aussi Mehdi Cayenne, Céleste Lévis, Andrea Lindsay, Anique Granger, Ponteix, Shawn Jobin, Le Groupe  Swing (LGS) et Hey Wow.

« Le mot métissage prend tout son sens, cette année », poursuit la directrice générale de l'APCM, en rappelant la conférence que Philippe Fehmiu viendra animer un panel sur le thème du métissage au sein de la musique franco-canadienne, jeudi matin (9 h 30 ; Holiday Inn Express & Suites).

Il abordera « la diversité dans la musique et la musique dans la diversité » à l'heure où les Trille Or entendent refléter et chanter les louanges d'une francophonie plus que jamais caractérisée par sa « pluralité d'accents, de cultures et même de langues » maternelles.

Ce brassage musical se ressentira aussi à travers le Cercle des créateurs présenté à La Nouvelle Scène, qui se greffe pour la première fois à la semaine Trille Or. 

Le gala sera télédiffusé en direct sur Unis TV. Mais, contrairement aux éditions passées, le spectacle  ne sera pas interrompu par les nombreuses pauses publicitaires, l'APCM ayant repris le contrôle de la production.

Le public invité à la fête

De nombreuses activités sont accessibles au grand public dans le cadre de la Semaine des Trille Or, à commencer par deux vitrines musicales organisées au Centre des arts Shenkman, à Orléans. La première (1er mai, 19h30) réunit Mclean (le Sudburois Simon Jutras), le quintette folk-rock Raton Lover, la voix country-folk de Gabrielle Goulet et le rock énergique de Règlement 17. La seconde (3 mai, 20h) permettra d'entendre la guitare folk-rock de Justin lacroix, la jazzwoman d'Ottawa Janie Renée, l'Acadien Pierre Guitard et la poésie pop métissée de Yao.

Le public aura aussi accès au Cercle des créateurs, deux heures de musique animées par Mehdi Cayenne (2 mai, 20h, La Nouvelle Scène), ainsi qu'aux cocktails et tapis rouge du 1er mai (17h, CDA, trois « Prix Portée Radio-Canada » seront remis à cette occasion), du 5 mai (17h30, CDA) et aux célébrations post-gala (CDA), sans oublier les Trill'Heures, genre de partys de réseautage organisés tous les soirs (du lundi au jeudi, de 23h à 2h, au Holiday Inn Express et Suites Ottawa East d'Orléans).

Cercle des créateurs

Le Cercle des créateurs propose de découvrir les cinq artistes finalistes dans la catégorie auteur-compositeur, dans une ambiance intime et décontractée. Anique Granger, Mclean, Mehdi Cayenne, Mario Lepage (Ponteix) et Yao interprèteront tour à tour des chansons de leur répertoire à partir de thèmes imposés à l'avance. Réservation (21 $) : nouvellescene.com.

Les détenteurs d'un « passe conférence » (30 $) pourront en outre assister à la poignée de tables rondes et conférences organisées autour de sujets plus 'techniques' concernant l'industrie de la musique.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer