Aimer partager son bonheur

Patrick Norman lance un nouvel album, intitulé Bonheurs... (Jean-François Gagnon, La Tribune)

Agrandir

Patrick Norman lance un nouvel album, intitulé Bonheurs partagés, auquel collabore sa compagne Nathalie Lord, alors qu'il continue la tournée liée à un précédent disque baptisé Après la tombée du rideau.

Jean-François Gagnon, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

MAGOG - Le temps semble n'avoir aucune prise sur le chanteur Patrick Norman. Le prince du country québécois continue d'enchaîner les tournées, les albums et les émissions de télévision à un rythme soutenu. L'avidité du public pour sa musique n'est sans doute pas étrangère à son hyper-activité apparente.

En tournée depuis plusieurs mois déjà avec un spectacle rattaché à son disque intitulé Après la tombée du rideau, Patrick Norman a néanmoins trouvé le temps nécessaire pour enregistrer un album au début de l'année. Le nouvel opus du chanteur, son 32e en carrière, a été baptisé Bonheurs partagés.

Quand on lui demande pourquoi déjà un autre disque alors qu'il n'en a pas fini avec le spectacle actuel, Patrick Norman offre une réponse concise mais révélatrice. « Il me fallait du nouveau matériel pour poursuivre la tournée », résume-t-il le plus simplement du monde.

Bien qu'il puisse paraître abstrait ou poétique, le titre de son CD tout frais est explicite. Patrick Norman a en effet enregistré une douzaine de pièces différentes avec autant d'amis chanteurs. De là l'idée des Bonheurs partagés.

« J'ai voulu reprendre certaines de mes chansons qui ne font pas partie des incontournables de mon répertoire, mais auxquelles je tiens personnellement, confie Patrick Norman. J'ai demandé à différents artistes de les interpréter avec moi. Ça n'a été que du bonheur, ce projet-là! »

Invités prestigieux

Pour recruter ses partenaires d'album, le musicien a lancé plusieurs lignes. Quelques-unes des personnalités sollicitées, dont Michel Rivard et Roch Voisine, manquaient de disponibilité, mais ont promis d'être de la partie si l'instigateur du projet commettait un second opus semblable. Patrick Norman se montre malgré tout enchanté par la brochette de chanteurs et chanteuses ayant accepté de monter à bord.

Parmi les 12 invités de l'album, on retrouve Jean-François Breau, Marie-Ève Janvier, Paul Daraîche, Laurence Jalbert, François Léveillée, Martin Deschamps ainsi que l'ancien membre de Beau Dommage, Pierre Bertrand. La compagne de Patrick Norman, Nathalie Lord, est aussi du lot.

Malgré l'étiquette country qui colle à la peau de Patrick Norman, les sonorités du nouvel album sont multiples. On reconnaît ici et là des accents reggae, jazz, rock et folk. Le son country n'est pas complètement absent, mais il est bien loin de dominer.

« Dans le fond, on s'en fout, du style de mes chansons. Je fais du Patrick Norman, c'est tout. Rester dans le country à tout prix et continuellement, je n'en suis pas capable. Pour moi, le bonheur est dans un large spectre de musique. »

Le son donné à l'album, l'artiste l'a trouvé en bonne partie grâce à un cadeau reçu d'un ami il y a quelques années. « Cet ami se débarrassait de différentes choses et m'a offert une vieille guitare Harmony 1952 ou 1953 jamais vraiment utilisée. J'ai une réelle aisance sur cet instrument. Le fait d'en jouer m'a amené sur un autre chemin », raconte-t-il.

Le courant passe

En compagnie de Martin Deschamps, Patrick Norman reprend Alors la vie, une chanson composée avec le concours de Roger Magnan et parue sur son disque intitulé Comment le dire. Un heureux mélange de country, de blues, de rock et de gospel.

« Deschamps est un ami. On s'écrit de temps en temps. Pour cette chanson-là, c'était un naturel. Elle prend un petit côté rétro et ancien avec lui. J'aime vraiment. »

Pour sa pièce Crois en l'amour, Patrick Norman a choisi Laurence Jalbert. « C'est la dernière toune du disque. Elle clôture bien l'album. Le choeur qu'on y entend chanter est composé des onze camarades qui ont participé au projet. Le résultat est à la fois puissant et doux. Ça m'impressionne! »

Pour partager encore davantage son bonheur avec son public, Patrick Norman entreprendra en octobre une autre tournée lors de laquelle les pièces de son nouveau disque seront à l'avant-plan.

Il continuera, en attendant, à sillonner la province avec son spectacle actuel, produira le premier CD de sa bien-aimée, participera au festival Village en chanson de Petite-Vallée en Gaspésie et enregistrera la quinzième saison de l'émission de télévision Pour l'amour du country. Non, le mot retraite ne fait vraisemblablement pas partie de son vocabulaire.

Patrick Norman sera de passage à la Maison de la culture de Gatineau, le 23 mai, à 19h, pour présenter Après la tombée du rideau, dans le cadre d'un spectacle-bénéfice au profit d'Épilepsie Outaouais.

Pour y aller

Mardi 23 mai 2017, 19 h

Maison de la culture

819-243-2525 ; salleodyssee.ca




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer