Quand l'Outaouais brille au Québec

Pierre Lapointe (à gauche) et Laurence Nerbonne (à... (Archives)

Agrandir

Pierre Lapointe (à gauche) et Laurence Nerbonne (à droite) sont finalistes pour le gala de dimanche.

Archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Plusieurs artistes de l'Outaouais cour(ai)ent la chance de remporter un Félix, cette année. Portraits des concurrents «locaux» en lice au 38e Gala de l'ADISQ, dimanche, et des quelques autres candidats qui étaient en nomination, jeudi.

Un sixième Félix pour la Maison de la culture

Dans le cadre de ce Gala de l'industrie, qui précédait le Premier Gala, jeudi, la Maison de la culture de Gatineau a raflé le trophée de Diffuseur de l'année, son deuxième dans cette catégorie. Le titre de salle de spectacles de l'année a toutefois échappé à la salle Odyssée. L'institution gatinoise remportait du coup sa sixième statuette en 25 ans.

Ils sont dans la course

Laurence Nerbonne

X.O.

• Album pop de l'année

La voix (et archet) d'Hôtel Morphée Laurence Nerbonne brille en solo de tous ses feux depuis que le groupe a implosé. Troquant les flammes rock pour des grooves, textures et échantillonages numériques, l'ex-Gatinoise surfe désormais sur cette vague électro-pop scandinave incarnée par MØ et Elliphant. J'avoue n'avoir accueilli son X.O. que très tièdement (je préfère de loin son travail de peintre)... et suis probablement devenu le seul imbécile a ne pas avoir été dithyrambique à son sujet. La voilà pleinement immergée dans la hype de Montréal... métropole à qui elle déclame d'ailleurs son amour, sur l'une des chansons du disque. 

Pierre Lapointe

Paris Tristesse

• Interprète masculin de l'année

Il est plus vendeur d'être triste que tragique, pourra témoigner Pierre Lapointe. Son incartade littéraire Le tragique destin de Pépito (un conte jeunesse illustré par Catherine Lepage) a été moins probante que son spectacle Paris Tristesse, qui pourrait connaître une fin heureuse, dimanche, lorsque sera dévoilé le Félix de l'interprète masculin (le trophée du scripteur de l'année lui a échappé, jeudi, au profit de Fred Pellerin). Beau parcours, pour un spectacle initialement conçu pour l'Europe, et non pas pour le Canada ! Mais l'ex-résident de Gatineau, dandy mélancolique et récent coach à La Voix, est prophète en son pays...

Ils étaient finalistes

Céleste Lévis

Céleste

• Album de l'année - Adulte contemporain

Révélée par l'émission La Voix III, la Franco-Ontarienne (de Timmins) Céleste Lévis a mis en veilleuse ses études en musique poursuivies à l'Université d'Ottawa pour lancer son premier album - produit par deux éminences de l'émission de TVA, Stéphane Laporte et David Laflèche - et vivre la vie de tournée dont elle rêvait. Au passage, elle a assuré les premières parties des spectacles de Francis Cabrel au Québec; le Français l'a d'ailleurs invitée dans son patelin pour participer aux ateliers créatifs des Rencontres d'Astaffort, qui lui permettront de plancher sur son prochain album. 

Renée Wilkin

L'amour, la guerre

Album de l'année - Adulte contemporain 

La grande gagnante de La Voix 2, la Gatinoise d'origine Renée Wilkin, était en lice dans la même catégorie que Céleste Lévis. Les deux en étaient d'ailleurs à leur toute première nomination à l'Adisq. Enregistré avec la complicité de son coach Marc Dupré, son premier album navigue entre pop, R&B, soul et gospel, portées par les cordes vocales souples et versatiles de celle qui a étudié tant le chant populaire que le jazz et le classique.

D-Track

Message texte à Nelligan

• Album de l'année - Hip hop

Avec Message texte à Nelligan, D-Track, nom de plume et de scène de David Dufour, s'est amusé a ressusciter la mémoire du poète québécois et celle du rappeur américain 2Pac (Tupac Shakur). Le rappeur-slammeur gatinois a nourri son disque d'éléments égo-biographiques, jouant lui-même le jeu de la « résurrection » artistique, sans oublier de continuer à pousser sa réflexion sociale sur les rapports humains et la vie de banlieue. Il a ainsi décroché une première nomination, lui aussi. 

Ariane Gauthier

Ari Cui Cui mijote un voyage

Album ou DVD de l'année - Jeunesse

La soprano aylmeroise Ariane Gauthier a bien réussi sa reconversion «gastronomique» dans la peau (et le tablier pratico-magique) de la cuisinière Ari Cui Cui, toujours aussi souriante que colorée. Très appréciée des petits-marmitons-futurs-grands-chefs, cette cousine probable de Mary Poppins, décline à présent ses aventures en DVD, livres et livres-disques.

Half Moon Run

Sun Leads Me On

• Album anglophone de l'année

• Artiste s'étant le plus illustré hors Québec

L'élégant second album de Half Moon Run a été consacré tant en Amérique du Nord qu'en Europe, où le magazine Les Inrockuptibles, dont les critiques sont souvent  parole d'évangile, a salué un album «intense et séraphique [...]  aux mélodies somptueuses et intrépides». Le succès médiatique et populaire du disque (coté quatre étoiles sur l'échelle LeDroit) a confirmé la place au sommet du groupe, qui a logiquement  été sacré jeudi «artiste s'étant le plus illustré» hors de la province. Devon Portielje, le chanteur et guitariste de la bande , a grandi à Ottawa.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer