Le tour du Canada en 33 chansons

Eleanor McCain travaille sur l'enregistrement de pièces de... (Simon Séguin-Bertrand, LeDroit)

Agrandir

Eleanor McCain travaille sur l'enregistrement de pièces de différents orchestre au Canada pour le 150e de la confédération.

Simon Séguin-Bertrand, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il émane d'Eleanor McCain une époustouflante énergie. Une voix claire et ferme, un sourire éclatant, le brushing impeccable d'une femme d'affaires et surtout un discours passionné pour défendre son projet musical pan-canadien. Encadré d'une veste de tailleur, un T-shirt cartographiant le pays lui sert aussi de spot publicitaire. Mais de quel projet s'agit-il?

Héritière de l'empire alimentaire McCain, la chanteuse a puisé dans sa fortune personnelle pour s'offrir l'enregistrement symphonique de 33 chansons de compositeurs canadiens. LeDroit l'a rencontrée mardi au CNA où elle endisque avec l'orchestre les sept derniers morceaux, entre deux coups de marteaux-piqueurs du service rénovation.  

Il faudra attendre la sortie du disque en mai prochain, à temps pour le 150e anniversaire espère-t-elle, si l'on veut se faire une idée du résultat. Pour l'heure, hormis Hallelujah de Leonard Cohen, A case of you de Joni Mitchell et I'll Always Be There de Roch Voisine, la liste des chansons sélectionnées demeure un mystère. 

Restent donc les chiffres accolés au projet, vertigineux : l'album-concept a sollicité la collaboration de dix orchestres d'un océan à l'autre du pays, 15 arrangeurs ont retravaillé les partitions pour orchestre. Toute l'organisation chapeautée par le producteur Don Breithaupt comprend, de surcroît, une vingtaine d'employés.    

« Eleanor McCain s'apprête à entrer dans l'histoire », titrait modestement le communiqué de presse annonçant sa venue à Ottawa.

Impossible d'avoir une idée précise du montant avancé pour l'enregistrement à grand déploiement de ce projet commémoratif intitulé True North : The Canadian Songbook. « Je n'ai bénéficié d'aucune aide du gouvernement », se contente de souligner Eleanor McCain, désireuse de défendre une cause qui lui tenait particulièrement à coeur. 

« On entend beaucoup parler de compositeurs américains, mais pas des canadiens, note-t-elle. Il est grand temps que l'on célèbre notre répertoire ». Deux chansons en français se sont frayé un chemin dans la courte liste.

« J'ai choisi des titres qui trouveront un écho chez beaucoup de Canadiens, tout en pensant aux grandes chansons canadiennes à présenter à la jeune génération. »  Un engagement pas totalement dénué d'intérêt : si Eleanor McCain a choisi d'épanouir son influence en la mettant au service de ce legs artistique, elle s'est aussi offert la collaboration de Roch Voisine et du pianiste Jan Lisiecki. « J'ai grandi à 45 minutes d'où habitait Roch Voisine, au Nouveau-Brunswick, mais je ne le connais pas encore. Ce sera l'occasion de le rencontrer ! »

True North : The Canadian Songbook a vu le jour en janvier 2014, alors qu'Eleanor McCain s'apprêtait à épouser Jeff Melanson, président de l'Orchestre symphonique de Toronto. Leur mariage, toujours en procès, a défrayé la chronique : l'époux a réclamé le divorce dans les neuf mois suivant leur alliance. La chanteuse lui a opposé une annulation de mariage. 

« Ce projet d'enregistrement a aussi été cathartique pour moi, nous confie-t-elle. La musique a des pouvoirs de guérison. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer