• Le Droit > 
  • Arts > 
  • Musique 
  • > Échéancier serré pour réclamer l'héritage de Prince 

Échéancier serré pour réclamer l'héritage de Prince

L'étendue de la fortune de Prince n'est pas... (Archives, Associated Press)

Agrandir

L'étendue de la fortune de Prince n'est pas encore totalement connue mais pourrait être considérable car il a vendu plus de 100 millions de disques.

Archives, Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Un juge du Minnesota a approuvé lundi un échéancier serré pour ceux qui voudraient réclamer une partie de l'héritage du défunt chanteur Prince.

Dans une ordonnance d'une page, le juge du comté de Carver Kevin Eide a accepté le protocole proposé par la société fiduciaire responsable des finances de l'ex-vedette pop. Selon l'ordonnance, les demandeurs auront jusqu'à vendredi pour déposer des déclarations sous serment détaillant leur présumée relation génétique avec Prince - ce qui les rendrait héritiers - puisqu'aucun testament n'a été retrouvé.

Les demandeurs auront une semaine pour remplir leurs requêtes initiales, compléter le questionnaire de trois pages - qui demandera des détails sur la parenté - et remettre des documents, dont les certificats de naissance et les certificats de mariage des parents.

L'administrateur spécial les informera alors dans les trois jours suivants si leur présumée relation familiale est établie en vertu de la loi, ou si un test d'ADN devrait être effectué. Ceux qui voient leurs requêtes rejetées pourraient faire appel au juge.

Parmi les demandeurs, on retrouve entre autres la soeur de Prince, Tyka Nelson, plusieurs demi-frères et demi-soeurs et un détenu dans une prison du Colorado qui dit être le fils du chanteur.

La prochaine audience aura lieu le 27 juin prochain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer