Le vague country Garth Brooks balaie Ottawa

Pendant trois soirs, Garth Brooks s'installe au Centre... (Courtoisie)

Agrandir

Pendant trois soirs, Garth Brooks s'installe au Centre Canadian Tire afin d'offrir quatre spectacles à ses fans.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Plus de 50 000 billets écoulés en une seule journée. Trois soirs à guichets fermés au Centre Canadian Tire les 1er, 2 et 3 avril. Un total de quatre prestations en trois jours dans la capitale, puisqu'une supplémentaire a dû être ajouté dans l'après-midi de dimanche pour combler la demande, augmentant du coup à plus de 60 000 le nombre de billets ayant trouvé preneurs. Seul Garth Brooks pouvait réussir pareil exploit. Mais qui est cet homme qui fait courir ainsi les foules?

Les chiffres parlent d'eux-mêmes: en 27 ans de carrière et 11 albums (dont six sont certifiés diamant, ayant chacun été vendu à plus de 10 millions d'exemplaires), Garth Brooks n'a pas fini de marquer l'histoire de la musique aux États-Unis. 

Au compteur, qui continue de tourner, il cumule 136 millions de disques vendus, ce qui en fait le numéro un parmi les artistes solo, selon la Recording Industry Association of America.

Il faut également dire que le chanteur country s'est franchement laissé désirer. Il n'est pas revenu dans la région depuis ses prestations des 2 et 3 septembre... 1996. À cette époque, le Centre Canadian Tire s'appelait encore le Palladium. Près de 40 000 personnes s'étaient alors déplacées pour le voir.

Né en Oklahoma en 1962, l'auteur-compositeur-interprète secoue le monde du country en imposant des prestations alliant à sa musique un côté nettement plus spectaculaire que ce à quoi les amateurs du genre étaient jusque-là habitués. Des effets pyrotechniques aux guitares mises en pièce pour ajouter une touche dramatique, le chanteur donne à ses performances une touche d'attitude rock qui, indéniablement, séduit le public et fait sa marque.

C'est en avril 1989, avec la sortie d'un éponyme (sur lequel est gravé son premier tube, If Tomorrow Never Comes), que l'Américain fait lentement mais sûrement son entrée sur les palmarès. Lentement, parce qu'il faudra 65 semaines pour que Garth Brooks décroche la deuxième position du volet country du Billboard, la première place étant occupée par No Fences (lancé en août 1990) d'un dénommé... Garth Brooks. Ce dernier réussit, un an plus tard, un véritable - et toujours historique à ce jour - tour du chapeau en voyant Ropin' The Wind s'emparer de la tête du palmarès devant ses deux précédents titres pour occuper les trois premières marches du podium. Prolifique, il enregistre huit albums studio en une douzaine d'années.

Dans la foulée de son divorce en 2000 et de la sortie de Scarecrow en 2001, le papa de trois fillettes, qui n'a pas encore 40 ans, annonce toutefois qu'il prend sa retraite pour s'occuper de sa petite famille. Cela ne l'empêche pas d'épouser en 2005 Trisha Yearwood (la chanteuse country avait assuré les premières parties de sa toute première tournée), encore moins de monter sur scène pour amasser des fonds pour différents organismes et causes, notamment pour venir en aide aux victimes des inondations de 2010 au Tennessee.

À Las Vegas

Puis, de 2009 à 2013, Garth Brooks s'installe à Las Vegas, en résidence au Steve Wynn's Encore Theater, où il donne quelque 180 spectacles. 

En 2014, il reprend la route avec sa conjointe Trisha Yearwood, avec un nouveau spectacle, dont la première a lieu à Chicago le 4 septembre. Sept mois plus tard, l'artiste peut déjà s'enorgueillir d'avoir vendu plus de deux millions de billets dans le cadre de cette tournée mondiale.

Entre-temps, soit en novembre 2014, l'Américain met un terme à un hiatus de 13 ans et lance Man Against Machine. Avec un nouvel album certifié platine (pour un million de disques vendus, aux États-Unis), il confirme son statut - et son indéniable stature - au sein de l'industrie musicale.

Pour y aller

Où? Centre Canadian Tire

Quand? Le 3 avril, 15h

Renseignements: 613-599-3267 ou canadiantirecentre.com/garth

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer