Critiques disques

Karim OuelletTrente*** (Photothèque, La Presse)

Agrandir

Photothèque, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Karim Ouellet

Trente

***

Personnage naturellement séduisant, surprenant, en concert, par sa faculté à instaurer des climats tour à tour singuliers ou intimistes, Karim Ouellet revient avec un nouvel album cartographiant la trentaine. Ou plutôt un vrai-faux nouvel album tant cette collection de 11 chansons ressemble à celle de son précédent, Fox. La recette Ouellet est finalement simple à résumer: un sens de la mélodie accrocheuse, des paroles imagées et faussement naïves souvent prolongées en échos suspendus, une voix de pierrot lunaire subtilement déphasée. Les chansons glissent de façon agréable sur l'air aigre-doux du trentenaire qui refuse de baisser la garde sans en mener toujours très large en amour. «J'ai eu trente ans en décembre et je ne sais plus pour qui me prendre», confesse le prix Juno du meilleur album francophone (2014). Sur ce nouvel opus, rien de mirobolant, certes, mais assez pour faire un autre bout de chemin avec Karim Ouellet.

 Maud Cucchi 

Marie-Annick Lépine

J'ai brodé mon coeur

***1/2

La pochette donne le ton: J'ai brodé mon coeur est aussi candide qu'enveloppant. Tissé par et pour l'intérieur. La violoniste des Cowboys fringants joue de son archet, mais aussi de l'autoharpe, de la flûte traversière, de l'accordéon, alouette! Elle laisse surtout entendre ses autres cordes sensibles: sa voix de maman. Car dans ses textes imagés, comme dans les ambiances ciselées sur cette deuxième galette solo, on ressent de grands élans de tendresse et des échos de l'enfance. En témoignent l'enjouée La Traverse ou la délicate Je suis humaine, qui laissent entendre sa volonté d'accompagner ses filles, par monts et par vaux. Bien que berçant, ce n'est pas un album de berceuses. Ce n'est surtout pas un disque infantilisant. Entourée de Catherine Durand, Gaële et Karl Tremblay (le papa), Marie-Annick Lépine offre de petits contes musicaux (sur l'amitié, les bobos, etc.) qu'enfants et parents savoureront pour leur côté valsant, coloré. Et vrai. 

Valérie Lessard

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer