2015 en 13 chansons: les coups de coeur de Valérie

Après avoir écouté plus d'un album en boucle, les membres de l'équipe des arts... (Infographie LeDroit)

Agrandir

Infographie LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après avoir écouté plus d'un album en boucle, les membres de l'équipe des arts se sont amusés à compiler les chansons ayant marqué leur année 2015. Voici donc, dans l'ordre ou le désordre de la sortie des titres retenus, la compilation de Valérie Lessard.

Janvier

Îles paradis, Sarah Bourdon (Mouvement): une belle découverte, que cette Sarah Bourdon. Une voix qu'on sent assurément capable de toucher aux étoiles, mais qu'elle met habilement au service de sa musique. Et qui, par cette chanson, réussit à ensoleiller n'importe quelle journée d'hiver.

Février

Rien du tout, Catherine Major (La maison du monde): mon album coup de coeur de l'année. Le disque d'une artiste et femme assumée, affirmée, épanouie. Chaque pièce aurait pu se retrouver dans mon palmarès, mais bon, il fallait que je me limite à une seule. J'ai choisi la langue suave de l'amante.

Mars

La plus belle des maisons, Pierre Lapointe (Paris tristesse): parmi les reprises piano-voix de plusieurs de ses succès antérieurs, il y a cette petite perle logeant à l'enseigne de la plus enveloppante délicatesse. Une inédite et, surtout, une magnifique déclaration d'amour.

Avril

Llegaré, Dom La Nena (Soyo): c'est berçant, porté par le piano et le violoncelle de l'auteure-compositrice-interprète. Une agréable promesse de retrouvailles entre elle et nous, peu importe quand et où. Parce que c'est Dom La Nena, et c'est tout.

Mai

Petit voyou, Bïa (Navegar): la femme, la mère et l'artiste sont ici réunies dans une même voix, pleine d'amour et de bonheur comblé. Une pièce pétillante, empreinte de vie et de rires, qui me fait sourire à tout coup.

Juin

Carrousel, Joëlle Saint-Pierre (Et toi, tu fais quoi?): la Saguenéenne positionne avec autant d'aplomb que d'audace le vibraphone dans la palette pop. Juste pour ça - et pour les savoureux crescendos de son Carrouel - son album vaut qu'on lui tende l'oreille.

Juillet

Turn Into The Noise, Patrick Watson (Love Songs For Robots): plus de six minutes d'une ambiance éthérée. Watson et sa bande sont passés en mode exploratoire, pour ce disque. Ce faisant, ils me projettent dans un doux état d'apesanteur dans lequel il fait bon se vautrer.

Août

I Can't Figure Out What's Going On, Half Moon Run (Sun Leads Me On): cette pièce me donne invariablement envie de partir au volant, fenêtres grandes ouvertes, sur des chemins de traverse. Ou de courir sur une plage gorgée de soleil, les pieds léchés par l'eau d'un lac.

Septembre

Drag Me Down, One Direction (Made In The A.M.): parce que voir deux soirs d'affilée le même spectacle, ça ne peut que laisser des traces! Et que cette pièce s'avère pas mal efficace pour me faire chanter avec mes filles.

Octobre

Avec le temps, Céleste Lévis (Céleste): sa vibrante interprétation de ce classique de Léo Ferré, autrement difficile à revisiter, sur le plateau de La Voix, m'avait donné la chair de poule. Elle me refait le coup chaque fois que je l'écoute.

Novembre

Boum Boum Boum, Mika (No Place In Heaven): s'il donne le frisson en rendant hommage à Freddie Mercury (Last Party), Mika a aussi le chic pour chanter une sexualité décomplexée, en français par-dessus le marché. De quoi mettre un peu de couleurs dans un mois traditionnellement gris!

Décembre

Eyvallah Shahim, Niyaz (The Fourth Light): avec les Montréalais d'adoption Azam Ali et Loga R. Torkian, le voyage entre les Mille et une nuits et le «ici, aujourd'hui» s'avère toujours envoûtant. La voix de la première serpente jusqu'à l'âme, charmeuse et charmée par les nombreux instruments dont joue habilement le second.

La 13e Lune

Calling, Andee (Black And White Heart): l'album de l'ex-académicienne vaut n'importe quelle dose de caféine pour me tenir bien éveillée quand je dois prendre la route très tôt ou très tard. Et de la route, j'en ai fait beaucoup, cette année. Son disque en a donc fait, du chemin, lui aussi.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer