Steeve Michaud dans l'esprit des Fêtes

Steeve Michaud... (Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit)

Agrandir

Steeve Michaud

Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La guirlande musicale de circonstance - Minuit ChrétiensAve MariaNoël BlancHave Yourself A Merry Little ChristmasI'll Be Home For ChristmasAmazing Grace - revient parer le mois de décembre selon des enregistrements plus ou moins dépoussiérés.

Steeve Michaud les fera plier à son registre de ténor, le 3 décembre à la salle Odyssée, en compagnie du groupe Top Passion et de quelques invités. L'occasion, pour ce Gatinois grand voyageur, de profiter d'une pause chez lui avant de repartir sur les scènes lyriques internationales, l'an prochain.

Des étincelles dans la voix, le chanteur nous parle de Vienne, capitale de l'opéra, où il vient tout juste de séjourner pour des auditions. «Ma première fois là-bas, je suis tombé en amour avec cette ville, raconte-t-il. L'élégance des lieux, le raffinement évitant le pompeux, les marchés de Noël qui s'installaient...»

Une introduction au diapason du fameux «esprit des fêtes», sonnez hautbois, résonnez musette! Son concert intitulé Noël, il l'a voulu aussi évocateur qu'une «boule de neige en suspension»: un événement féerique et chaleureux, où le public retrouvera les chefs-d'oeuvre classiques les plus festifs ainsi qu'une sélection des plus célèbres chants de Noël.

«Je dévoile une partie de moi en faisant partager aux spectateurs mon souvenir ultime de Noël, présente-t-il. Minuit Chrétiens interprété par Richard Verreau me rappelle toute mon enfance, mais je me souviens aussi de Pavarotti chantant l'Ave Maria à Notre-Dame, à Montréal.»

Il les reprendra sur scène dans un répertoire misant sur la synthèse entre chant lyrique et variété populaire. Un concert unique créé sur-mesure pour la Maison de la culture, où la fine fleur du chant local sera conviée sur scène.

Pour agrémenter la soirée d'une touche jazzy, le ténor a fait appel à deux solistes féminines: Renée Yoxon et l'artiste émergente Marie-Andrée Laganière. Le public ne la connaît peut-être pas, mais le ténor assure qu'«elle a une belle voix chaude et passionnée».

«Je tenais, à mon tour, à aider la carrière d'artistes talentueux», dit-il.

Steeve Michaud espère bien que les spectateurs entonneront, eux aussi, certains airs. C'est d'ailleurs dans cet esprit d'échange convivial que le ténor sollicitera la participation chantée du public.

Loin d'une performance guindée, ce concert se veut festif et rassembleur. La partition a été confiée au violoncelliste Vincent Bélanger, à la pianiste Hélène Carrière et à l'accordéoniste Vladimir Sidorov, lequel insufflera «une saveur européenne» à la soirée.

Un prélude à la tonalité de Noël qui résonnera crescendo les prochains jours.

Quand? Le 3 décembre, 20h

Où? Maison de la culture de Gatineau

Renseignements: 819-243-2525 ou www.salleodyssee.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer