Gala de l'ADISQ: Cormier et Leloup en tête

Tout comme Jean Leloup, Louis-Jean Cormier part avec... (Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Tout comme Jean Leloup, Louis-Jean Cormier part avec une longueur d'avance avec six nominations artistiques.

Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Louis-Jean Cormier et Jean Leloup pourraient bien rajouter six Félix à leur collection à l'occasion du Gala et de L'Autre Gala de l'ADISQ 2015, dont les nominations ont été dévoilées mardi.

L'ancien coach de La Voix est cité dans les catégories de l'Interprète masculin et de l'Auteur ou compositeur de l'année. Son deuxième album solo, Les grandes artères, est en lice pour l'Album de l'année - Folk et Choix de la critique alors que sa pièce Si tu reviens est en lice pour la Chanson et le Vidéoclip de l'année.

Quant à Jean Leloup, il est aussi dans la course pour le Félix de l'Interprète masculin de l'année, que disputeront également Marc Dupré, Alex Nevsky et Vincent Vallières, et celui de l'Auteur ou compositeur de l'année. Son disque À Paradis City est finaliste pour l'Album de l'année - Rock, Choix de la critique et Meilleur vendeur. La pièce-titre de l'album pourrait lui valoir le trophée de la Chanson de l'année.

Ariane Moffatt arrive bonne deuxième avec cinq mentions. Elle affrontera Marie-Pierre Arthur, Brigitte Boisjoli, Marie-Mai et Isabelle Boulay dans la catégorie de l'Interprète féminine de l'année, en plus de courir la chance de gagner le Félix de l'Album de l'année - Pop pour 22h22, du Spectacle de l'année - Auteur-compositeur-interprète ainsi que de la Chanson et du Vidéoclip de l'année pour Debout.

Chanson de l'année

Pour la Chanson de l'année, les autres finalistes sont Rien à faire de Marie-Pierre Arthur, Avant de disparaître de Claude Bégin, Oublie-moi (Carry on) de Coeur de pirate, Espionne russe de Joseph Edgar, Le monde est virtuel de Serge Fiori, Mécaniques générales de Patrice Michaud et Les coloriés d'Alex Nevsky.

Du côté du Groupe ou duo de l'année, la lutte se déroulera entre Alfa Rococo, Galaxie, Kaïn, Marie-Eve Janvier et Jean-François Breau de même que Radio Radio. Le gagnant pour cette catégorie sera déterminé par le public, comme c'est aussi le cas pour l'Interprète masculin, l'Interprète féminine et la Chanson de l'année.

Le 37e Gala de l'ADISQ sera présenté sur les ondes de Radio-Canada le dimanche 8 novembre dès 20h en direct de la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts. Louis-José assurera l'animation pour une 10e année.

Cette soirée sera précédée de L'Autre Gala, qui donnera le coup d'envoi du volet artistique de l'ADISQ le mardi 27 octobre à 20h. Au total, 27 trophées seront décernés pour des styles allant du jazz au classique, en passant par l'alternatif, le country, le rock et l'humour. Le journaliste Olivier Robillard Laveaux sera à la barre de cette cérémonie qui sera diffusée en direct à MusiquePlus et MusiMax.

Toujours le 27 octobre, Claudine Prévost animera dès 16h le Gala de l'industrie, qui décernera 26 trophées aux artistes, artisans, producteurs et professionnels de l'industrie québécoise de la musique et de l'humour.

Le magicien Daniel Coutu.... (Martin Roy, LeDroit) - image 2.0

Agrandir

Le magicien Daniel Coutu.

Martin Roy, LeDroit

L'Outaouais ne sera pas reste

Le magicien gatinois Daniel Coutu se retrouve en lice pour le prochain gala de l'ADISQ. Son album Science ou Magie III - L'incroyable expérience a été retenu mardi parmi les finalistes qui concourront dans la catégorie Album de l'année - Jeunesse. Pour cet album, le vulgarisateur scientifique - et nouvel animateur de Code Max - avait fait appel au talent musical de Sonia Johnson (gagnante d'un Juno), Stéphane Larivière, André Varin, Robert Coutu et Charles Fairfield.

La candidature de la Maison de la culture de Gatineau a quant à elle été retenue dans la catégories diffuseur de spectacles de l'année, tandis que la salle Odyssée pourrait briller lors du prochain gala de l'industrie de l'ADISQ, prévu le 27 octobre, à titre de salle de spectacles de l'année. Il s'agit des 16e et 17e nominations de l'histoire de l'institution gatinoise, qui a déjà remporté cinq prix Félix dans l'une ou l'autre de ces deux catégories.

Enfin, Pierre Lapointe obtient une nomination pour l'Artiste s'étant le plus illustré hors du Québec.

- Avec LeDroit

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer