La nostalgie des B.B. s'empare du parc Maclaren

Patrick Bourgeois et ses acolytes des B.B. se... (Benoit Sabourin, LeDroit)

Agrandir

Patrick Bourgeois et ses acolytes des B.B. se sont fait attendre jusqu'à 21h45.

Benoit Sabourin, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après Kaïn et Bodh'aktan jeudi, c'était au tour d'Alfa Rococo et de la formation Les B.B. de faire bouger le chapiteau de Buckingham en fête, vendredi soir, dans le cadre de la relance du festival.

David Bussières et Justine Laberge, le couple bien connu derrière les pièces Lever l'ancre, Je pense à toi et Les jours de pluie, est apparu devant le public autour de 20h, prêt à catapulter aux oreilles des festivaliers ses succès électro-pop, en plus de piger abondamment au sein de son dernier opus paru l'automne dernier, Nos Coeurs Ensemble.

Un peu comme la veille, c'est cependant le programme principal qui a fait lever la foule de Buckingham. Patrick Bourgeois et ses acolytes des B.B. se sont fait attendre jusqu'à 21h45.

Accompagné d'invités spéciaux afin de célébrer leur tournée de 25e anniversaire - Antoine Gratton, Nadja, Véronique Claveau et Élizabeth Blouin-Brathwaite, pour ne nommer que ceux-là -, le trio a déployé son sac à succès au grand plaisir des spectateurs nostalgiques.

Briser la glace avec Loulou

C'est la célèbre Loulou qui a servi de brise-glace à coup de «hou hou hou hou». Seul au combat a aussi conquis les plus connaisseurs.

On s'est même permis une incursion dans l'univers d'Antoine Gratton qui a pu présenter sa chanson Brother To Me. Au moment d'écrire ses lignes, la formation venait d'achever Twist de nuit à la sauce des Rolling Stones. Les premières notes de la version revisitée du classique T'es dans la lune se faisait entendre au loin, gracieuseté du groupe Blé.

Les organisateurs de l'événement soutiennent que l'achalandage enregistré vendredi soir a été similaire à celle de jeudi, lorsqu'on a enregistré une foule approximative de 2500 personnes.

Buckingham en fête se poursuit samedi avec plusieurs activités familiales, autant sous le pont Brady que sur le terrain de l'église St-Grégoire-de-Nazianze où se déroule simultanément jusqu'à demain le festival Gatineau en arts, qui met en vedette plus de 40 artistes visuels.

Nouveauté cette année: un souper spectacle aura lieu samedi soir, de 18 h à 20 h. Taafé Fanga, une formation aux sonorités et aux rythmiques de l'Afrique de l'Ouest, assurera la prestation. Un atelier de danse du Sud suivra le repas jusqu'en fin de soirée.

L'événement se clôturera dimanche après-midi avec la visite du célèbre personnage animé Caillou auprès des enfants.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer