Philippe et Marie-Jo sur un plateau

Philippe B et Marie-Jo Thério.... (Photomontage LeDroit)

Agrandir

Philippe B et Marie-Jo Thério.

Photomontage LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Invitez sur scène deux artistes qui, a priori, n'ont pas grand-chose en commun. Donnez-leur une guitare ou un piano. Attendez de voir ce qu'il advient.

Avec Philippe B et Marie-Jo Thério au micro, la formule des Rencontres inédites prendra forme pour la toute première fois, jeudi, à 19 h 30, à l'École De La Salle. Un concert à l'image de ce que le programmateur musical Marcel Aymar a voulu pour ces concerts inédits: une mixtion musicale en pleine ébullition.

Ni l'un, ni l'autre des artistes ne se connaissaient vraiment. Les rares fois où ils s'étaient croisés, c'était en France, un peu par hasard.

«Dans un contexte convivial et non professionnel», précise l'auteure-compositrice acadienne Marie-Jo Thério. «Je lui avais aussi envoyé un petit mot à la sortie de son dernier album Ornithologie, la nuit, pour lui dire à quel point j'étais fan de lui. Mais c'est tout. J'ai hâte de le découvrir à ce concert.»

Même écho chez Philippe B, qui ne tarit pas d'éloge à l'égard de sa future coéquipière. «Elle a un talent brut exceptionnel, un parcours unique et des chansons intenses.» On lui doit certainement la comparaison la plus éloquente pour qualifier ce projet alléchant: «Pensez à ces soirées où l'on invite des amis célibataires qui iraient bien ensemble...»

À la tête de cette embardée ottavienne pas seulement expérimentale, pas totalement improvisée, on trouve un homme: Marcel Aymar, auteur, compositeur, réalisateur.

Cet ancien membre fondateur du groupe CANO tient la barre de la programmation musicale de la Nouvelle Scène avec certaines convictions. Stimuler l'inventivité des musiciens, favoriser les grands écarts improbables entre eux et marier leurs racines culturelles. Pourvu que le résultat soit inédit, brut, inattendu.

«Nous avons chacun reçu une sélection de chansons pour se familiariser avec le répertoire de l'autre, explique Philippe B. Reste à savoir comment les présenter.» S'agira-t-il de duos où le refrain sera interprété à tour de rôle, de simple accompagnement musical ? Une session seulement de répétition la veille, et en avant la musique! L'expérience reste ouverte à toutes les propositions.

«C'est d'ailleurs la raison pour laquelle j'ai accepté le projet, assure Philippe B. Je suis habituellement très seul dans mon activité musicale, je joue toujours le même répertoire sur scène. Ce concert, c'est l'occasion de parcourir les chansons autrement, de stimuler leur esthétique pour qu'elles m'apparaissent sous un nouveau jour.»

Avec un tel programme, difficile de ne pas remarquer que la Nouvelle Scène joue décidément la carte du renouveau.

Pour y aller >

  • OÙ? École secondaire publique De La Salle
  • QUAND? 30 octobre, 19h30
  • RENSEIGNEMENTS: 613-241-2727 poste 1 ; www.nouvellescene.com
Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer