Fleetwood Mac: l'histoire d'amour se poursuit

Christine McVie avec Fleetwood Mac lors d'un spectacle... (Archives, The New York Times)

Agrandir

Christine McVie avec Fleetwood Mac lors d'un spectacle au Madison Square Garden de New York lundi dernier.

Archives, The New York Times

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'actuelle tournée de Fleetwood Mac, On With The Show - qui s'arrête au Centre Canadian Tire d'Ottawa dimanche - fait forcément résonner une corde sensible chez les fans du légendaire groupe londonien.

C'est qu'elle réunit, pour la première fois depuis 16 ans, les cinq membres qui constituent son noyau dur, et notamment la chanteuse et claviériste, Christine McVie, qui avait délaissé ses compagnons en 1998, année où le groupe a été intronisé au Panthéon du Rock & Roll.

Après une longue parenthèse solo, Mme McVie retrouve donc son ex-mari, le bassiste John McVie, et le batteur Mick Fleetwood - deux des trois membres fondateurs de ce qui commença, en 1967, sous le nom du Peter Green's Fleetwood Mac, Green étant le chanteur et leader de cette formation qui donnait alors dans le blues-rock. Elle retrouvera aussi ses deux partenaires au micro: le couple composé de Lindsey Buckingham (second guitariste) et Stevie Nicks (claviers), qui ont intégré la formation en 1975.

Quarante-sept ans! Peu de groupes peuvent se targuer d'une pareille longévité.

Une carrière mouvementée, ponctuée de déboires, comme la longue dépression de Peter Green, atteint de schizophrénie, et de grands succès, symbolisés par l'album Rumours, paru en 1977. Ponctuée, aussi, de multiples Grammys, de toutes sortes de drogues (la classique Gold Dust Woman est une allusion à la cocaïne) durant leur période circus psychédélique, et de liaisons amoureuses à géométrie variable au sein du groupe.

Rumours contient notamment le hit planétaire Don't Stop... qui connaîtra une seconde jeunesse lorsque Bill Clinton en fera le thème officiel de sa campagne présidentielle en 1992. Idem en 2011, quand un épisode de la série Glee baptisé Rumours reprend six titres de l'album... lequel se remet à grimper dans les ventes, atteignant la 11e position du Billboard.

La présente tournée marque accessoirement le 35e anniversaire de cet album emblématique, qui s'est écoulé à plus de 40 millions d'exemplaires. Cette «coïncidence» leur a d'ailleurs permis de rééditer l'album, dans une version «deluxe» augmentée de pistes studios inédites et de pistes live. Et d'une version superdeluxe composée de six disques.

De l'amour dans l'air

De son côté, Stevie Nicks, la chanteuse principale, a sorti le mois dernier, à 66 ans, son huitième album solo, 24 Karat Gold: Songs from the Vault.

L'Américaine y évoque les années de drogues, les idylles et les frasques qui ont marqué Fleetwood Mac. Dans un communiqué, elle expliquait que chaque morceau est «une histoire d'amour» représentant «[s] a vie, les secrets, les coeurs brisés». Rappelons qu'après s'être séparée de Buckingham, Nicks a entretenu une liaison amoureuse avec Mick Fleetwood, ce qui n'arrangea guère les problèmes de stabilité du groupe.

L'amour, en tous cas, était dans l'air, dès le premier concert d'On With The Show, donné en septembre 2013 au célèbre O2 Arena de Londres.

Christine McVie y fut chaleureusement accueillie sur scène par ses quatre complices et a évidemment a eu droit à une vibrante ovation de la part de la foule. Elle en a profité pour dédier une chanson, Landslide, à Peter Green, qui était dans la foule. «J'étais tellement à l'aise d'être de retour sur scène avec eux, comme si le temps n'avait jamais passé. [...] Je suis vraiment heureuse», a commenté la chanteuse.

«Nous sommes ravis de retrouver Christine sur la scène. Pour nous, elle n'a jamais véritablement quitté le groupe», ont souligné les membres de Fleetwood Mac dans une déclaration commune.

Ayant retrouvé leur composition «classique», les cinq vétérans - qui, d'après les critiques, semblent ne pas manquer d'énergie - s'amusent surtout à aligner leurs grands succès des années 1970. Leur dernière tournée à quatre date du Fleetwood Mac live, en 2013.

En 2003, le quatuor enregistre - sans Christine McVie - son 17e album, Say You Will. S'ensuit une période de 10 ans loin des studios, qui ne prend fin que l'an dernier, avec la publication d'Extended Play, un minialbum de quatre nouvelles chansons: Sad angel, Whithout you, It takes time et Miss Fantasy.

À Toronto, le 18 octobre, Fleetwood Mac a rempli le Air Canada Centre. Ils y retourneront le 3 février, juste avant de faire un crochet par au Centre Bell de Montréal, le 5.

Le groupe doit l'essentiel de son succès au talent d'auteur-compositeur de Lindsey Buckingham, à la voix particulière de Stevie Nicks, qui se mêle aux harmonies vocales impeccables de ses comparses, et à une section rythmique très appréciée.

Pour y aller >

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer