Prisme annonce déjà sa nouvelle saison

Prisme ouvre donc sa programmation à la jeune... (Etienne Ranger, Archives Le Droit)

Agrandir

Prisme ouvre donc sa programmation à la jeune soprano Anna-Sophie Neher ainsi qu'à la violoncelliste Valérie Despax, au guitariste Simon Rivert, au saxophoniste Simon Coovi-Sirois ainsi qu'au flûtiste Pierre Forêt.

Etienne Ranger, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La saison n'est pas encore terminée qu'une nouvelle s'annonce !

Avant de se produire au concert Harpe, couleurs et chatoiement, le 6 mai, en compagnie de la harpiste Caroline Léonardelli, l'Ensemble Prisme vient d'annoncer la programmation de sa 12e saison. L'orchestre de chambre reste fidèle à l'éclectisme de ses choix musicaux et accueille un nouveau violon solo : Andréa Armijo-Fortin, une habituée de l'orchestre du CNA et de Thirteen Strings. Pour rendre la musique encore plus accessible au plus grand nombre, les huit concerts se joueront tous en série régulière, selon la thématique : De grandes musiques à votre portée.

Mozart ouvre la saison sur la partition de la Gran Partita retravaillée avec des arrangements méconnus pour flûte, hautbois, quatuor à cordes et piano, suivie du quatuor op. 19 de Bach (23 septembre).

La musique baroque intimiste prend ensuite le relais dans un triple programme (Bach, Couperin et Rameau, encore jamais interprété par Prisme) dominé par la 1ère sonate pour viole de gambe, de Bach (21 octobre).

En novembre, la mezzo-soprano Renée Lapointe présente une soirée musicale habitée de deuil et de lumière. Air espiègle et chants funèbres de Mahler inclut les Kindertotenlieder de Mahler (Chants sur la mort des enfants), Till Eulenspiegel de Strauss et Minnelieder de Schafer (25 novembre).

L'ensemble Prisme dédie son premier concert de 2018 (27 janvier) aux jeunes instrumentistes à encourager. « La promesse de demain - jeunes virtuoses d'ici », concert rendu possible grâce à une contribution financière du Fonds d'aide pour les arts et les lettres de l'Outaouais, se présente comme une vitrine pour découvrir des musiciens fraîchement diplômés.

« Il existe de nombreux concours pour promouvoir les étudiants encore en formation, remarque Frédéric Hodgson, directeur artistique de l'ensemble. En revanche, les musiciens en début de carrière souvent dotés d'un niveau exceptionnel, ont peu l'occasion de jouer en public. Les places sont prises dans les orchestres, et on oublie vite ce segment de vie plus difficile chez les instrumentistes. »

Prisme ouvre donc sa programmation à la jeune soprano Anna-Sophie Neher, à la violoncelliste Valérie Despax, au guitariste Simon Rivert, au saxophoniste Simon Coovi-Sirois ainsi qu'au flûtiste Pierre Forêt.

« C'est très inspirant de faire partie de ce concert, de jouer avec des professionnels et de pouvoir compter sur leur mentorat », se réjouit ce dernier, en dernière année d'études au Conservatoire.

Puis Beethoven sera à l'honneur du 5ème concert de la saison (3 mars 2018), avant de laisser place à un hommage consacré à l'Orchestre de Dresde, réputé comme l'un des plus virtuoses d'Europe (14 avril 2018).

Le 5 mai 2018, Brahms sera à l'honneur avec une oeuvre de maturité (quatuor avec piano numéro 3), aux côtés de Mathieu, Debussy et Saint-Saëns lors d'un programme consacré à « L'élévation romantique ».

Enfin, pour la troisième année consécutive et face au succès des éditions précédentes, l'Ensemble renouvelle son concours de composition musicale à destination des apprentis auteurs inscrits dans des conservatoires québécois. Les huit musiciens de la formation interpréteront les partitions sélectionnées dans un ultime concert intitulé Maîtres d'aujourd'hui - le choc des générations. 

Renseignements : 819-208-2168 ou ensembleprisme.ca




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer