Antichambre classique

Le quintette Canadian Brass... (Courtoisie)

Agrandir

Le quintette Canadian Brass

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le nouveau chef Alexander Shelley célèbre sa deuxième année à la direction de l'Orchestre du Centre national des arts (OCNA). Insertion de jeunes musiciens, passerelles entre les arts, commandes croisées et grands classiques : un alléchant programme attend les mélomanes de tous âges.

Beethoven et Schumann, rois du début de saison, convoquent plusieurs pianistes à leurs partitions: les chevronnés Angela Hewitt (12 octobre) et Rudolf Buchbinder (20 octobre), secondés par la génération montante, l'Américain Jonathan Bliss (13 octobre), le jeune Conrad Tao, âgé de 22 ans seulement (16 octobre), et le pianiste israélo-palestinien Saleem Ashkar (19 octobre). L'occasion de découvrir la nouvelle garde pianistique dans un répertoire de chefs-d'oeuvre immortels. 

Angela Hewitt sera également à l'affiche d'un concert hors série à l'auditorium du Musée des beaux-arts du Canada (15 octobre). 

En bref: cinq concertos pour mettre en regard des oeuvres de l'ère romantique et la création contemporaine, poser des questions, suggérer des lignages, relever des défis musicaux avec le concours de l'orchestre et de solistes renommés. La saison s'ouvrira début octobre avec le violoniste Joshua Bell à l'interprétation de l'épique Concerto de Brahms entre autres (6 et 7 octobre).

Un novembre cuivré nous attend avec le Canadian Brass, un quintette de cuivres aussi agile à l'interprétation d'opéras que de notes blues (du 3 au 5). Le contrebassiste de l'orchestre, Joel Quarrington, sera à l'affiche d'un programme incluant la Cinquième symphonie de Tchaïkovski ainsi qu'une commande pour l'OCNA de Peter Paul Koprowski (les 16 et 17). 

Décembre joue sur toutes les cordes (et sabre laser) : la bande originale culte de La Guerre des étoiles en concert animé par l'humoriste Charles Ross (du 8 au 10), avant l'interprétation de la musique du ballet italien Pulcinella de Stravinsky (15 et 16 décembre). 

Sans oublier le traditionnel Gala de l'OCNA, mettant en vedette la pianiste de jazz et chanteuse Diana Krall (22 octobre). 

Accords symphoniques

L'Orchestre symphonique d'Ottawa lance sa saison avec Couleurs d'Europe, un événement soulignant les 40 ans de relations diplomatiques entre le Canada et l'Union Européenne. Au programme : Strauss, Chopin, Smetana, Verdi et Bizet sous la baguette d'Alain Trudel (14 novembre). 

Le Centre des arts Shenkman présente son Café Classico avec le directeur musical de l'Église unie Southmin­ster Roland Graham, accompagnant au piano la soprano Isabelle Lacroix (6 novembre). 

L'Orchestre symphonique de Gatineau célèbre sa 10e programmation avec un premier concert d'oeuvres associées à la nature (La Pastorale, les Quatre Saisons...), le 17 septembre. La Traviata de Verdi prend le relais à la mi-automne (5 novembre) avant de laisser place à Féerie d'hiver, de la Première Symphonie de Tchaïkovski à Finlandia de Sybellius, en passant par The Snowman, d'Howard Blake (17 décembre). 

Plaisirs du Clavecin 

Les Plaisirs du Clavecin puisent surtout dans le répertoire des oeuvres du XVIIe au XVIIIe siècle; ils investissent la Ferme Moore et proposent les Canons de Pachelbel (15 et 16 octobre), ainsi que la Symphonie et messe de Michel Corrette, au Conservatoire de musique de Gatineau (3 et 4 décembre). Désireux de rendre la musique classique accessible à tous, l'ensemble voue chaque seconde représentation au jeune public en proposant des concerts plus éducatifs.  

Ensemble Prisme

Du côté de Prisme, la saison débutera le 1er octobre avec Mozart (Quintette pour piano et vents K. 452) et Brahms dans une version plus rarement entendue (Sextuor pour piano et vents op. 25 arrangé par S. Baron). Le musicien Frédéric Lacroix accompagnera l'ensemble au piano. 

Le concert du 22 octobre convie ensuite le baryton Luc Lalonde dans un répertoire consacré à Bach. Cette soirée fera notamment réentendre la cantate religieuse la plus connue de Bach, Ich habe genug. Les anches modernes seront ensuite à l'honneur le 26 novembre avec Ravel et Prokofiev, entre autres, dans des arrangements pour quatuor à cordes dans le cas du Tombeau de Couperin de Ravel, initialement composé pour piano. 

La musique à choeur

Le Choeur Bach d'Ottawa donne rendez-vous à la résidence de l'Ambassadeur de la République fédérale d'Allemagne pour une garden-party intitulée Un dimanche avec Bach, collecte de fonds pour soutenir ses activités internationales (2 octobre). Il présentera plus tard en novembre le répertoire enregistré cet été pour un nouveau disque compact, dans neuf langues, couvrant la musique de divers pays, de la Renaissance à l'époque contemporaine. La harpiste Caroline Léonardelli et l'organiste Matthew Larkin se joindront au choeur (26 novembre).

Pour sa part, la Société chorale d'Ottawa célèbre les fêtes de décembre en compagnie du ténor Ben Heppner qui animera une soirée de chants traditionnels sous la baguette du chef Jean-Sébastien Vallée, avec la soprano Mireille Asselin et un ensemble de cuivres et de percussions d'Ottawa (les 15 et 16 décembre).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer