Angela Hewitt en mission

La pianiste Angela Hewitt... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

La pianiste Angela Hewitt

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

La pianiste ottavienne Angela Hewitt, qualifiée de «plus grande interprète de Bach de sa génération» par le Sunday Times de Londres, entreprend une longue odyssée en compagnie de son compositeur fétiche.

Au fil de douze récitals échelonnés sur quatre ans, Mme Hewitt explorera l'intégrale de l'oeuvre pour piano seul de J.S. Bach. 

Les deux premiers récitals seront donnés en mars 2017 en l'église Dominion Chalmers United, dans le cadre du Chamberfest d'Ottawa. En juillet 2017, elle profitera de la Scène Canada pour donner le Récital III au Centre national des arts.

Grâce à l'Orchestre du CNA et la Société de musique de chambre d'Ottawa (Chamberfest), ces récitals seront ensuite donnés à Londres, New York, Tokyo et Florence, entre autres. En 2018 Ottawa accueillera d'autres récitals de cette ambitieuse série de concerts. 

Le directeur musical de l'OCNA, Alexander Shelley, a évoqué le «privilège» d'accueillir Angela Hewitt. «Le Chamberfest [...] est enchanté d'offrir une entreprise artistique aussi monumentale au public d'Ottawa. Faire l'expérience du génie de Bach entre les mains d'Angela Hewitt au cours des quatre prochaines années sera absolument transcendantal», poursuit le directeur artistique et exécutif du Chamberfest, Roman Borys, pour qui «l'intimité de l'église Dominion-Chalmers ne fera qu'ajouter à l'expérience et permettra d'approfondir la compréhension de l'oeuvre de ce grand maître».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer